Crise des engrais: le Maroc offre 5.000 tonnes de fertilisant à la Mauritanie

© Sputnik . Vitali Timkiv / Accéder à la base multimédiaDes engrais (image d'illustration)
Des engrais (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 17.12.2022
S'abonnerTelegram
Rabat a offert 5.000 tonnes d’engrais aux petits agriculteurs de Mauritanie au travers d’un programme d’aide humanitaire. Les fertilisants sont devenus une denrée rare dans le sillage du conflit en Ukraine, même si Moscou a proposé d’en offrir gratuitement à l’Afrique.
La société d’État marocaine OCP, premier exportateur d’engrais phosphatés au monde, a offert 5.000 tonnes d’engrais à la Mauritanie. Ce geste entre dans le cadre d’un programme plus large, s’adressant à 4 millions d’agriculteurs sur le continent africain, mais la Mauritanie est l’un des principaux bénéficiaires.
Parallèlement, le groupe OCP compte sensibiliser les agriculteurs mauritaniens aux meilleures pratiques en matière de fertilisation durable et d’accès aux financements, a souligné le président d’OCP Africa, Anouar Jamali, lors de la cérémonie de remise de don.
Comme son voisin marocain, la Mauritanie a subi une grave sécheresse en début d’année, les précipitations chutant de près d’un quart dans certaines régions du pays. Un épisode caniculaire qui a paradoxalement été suivi par de fortes inondations fin juillet, lesquelles avaient fait au moins quatorze morts.

Les engrais russes bloqués

Le conflit en Ukraine et les sanctions prises contre Moscou ont perturbé les exportations d’engrais russes, notamment à destination de l’Afrique. La Russie a pointé du doigt l’action de certains pays européens, ne faisant rien pour débloquer les flux de marchandises. Mi- novembre, 280.000 tonnes d’engrais russes dormaient ainsi dans les ports européens, avait précisé le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Verchinine.
La plupart de ces stocks sont bloqués dans des entrepôts lettons, estoniens, mais aussi hollandais. Fin novembre, l’Onu avait d’ailleurs dû hausser le ton pour permettre à 20.000 tonnes de fertilisant russe de sortir des Pays-Bas, direction le Malawi.
Moscou s’est d’ailleurs dit prêt à envoyer cet engrais gratuitement à l’Afrique, à titre d’aide humanitaire, si la voie se libérait.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала