L'Europe bloque 300.000 t d’engrais que Moscou est prêt à donner à l’Afrique, déclare Poutine

© Sputnik . Ilia Naïmouchine / Accéder à la base multimédiaDes engrais de production russe (archive photo)
Des engrais de production russe (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2022
S'abonnerTelegram
Le Président russe a appelé l’Europe à remettre à l’Afrique les milliers de tonnes d’engrais russes qu’elle bloque en raison des sanctions. Il a promis de faire parvenir aux pays africains la liste des ports européens où se trouvent ces engrais.
La Russie est prête à donner gratuitement à l’Afrique les 300.000 tonnes d’engrais russes saisis en Europe cause de sanctions, mais les pays européens refusent de les débloquer, a déclaré ce jeudi 27 octobre le Président russe.
"Nous avons 300.000 tonnes d’engrais bloqués dans des ports européens. Nos sociétés sont prêtes à les donner gratuitement. Mais ils [les Européens, nldr] ne les relâchent pas. Il s’agit de millions de dollars. Donnez-en aux pays les plus pauvres, ils en ont besoin! Non, ils ne les donnent pas!", a indiqué M.Poutine lors d’une séance plénière du Club de discussion international Valdaï.

Une liste à l'attention des pays africains

Répondant à un représentant d’un institut sud-africain, il a promis de faire parvenir aux pays d’Afrique la liste des ports européens où se trouvent ces engrais.

"Certains chefs d'État africains m'ont demandé: 'Mais où exactement?' J'ai dit à mes assistants qu'ils leur envoient [une liste indiquant] où et combien."

Le Président russe s’est dit surpris par le fait que la décision occidentale de lever les restrictions sur les livraisons d’engrais russe ne concernait que les pays membres de l’Union européenne.
"Comment pouvait-on décider de lever les restrictions sur les engrais russes et puis émettre un document expliquant que ces restrictions n'ont été levées que pour les pays de l'UE? Sont-ils complètement fous? Ils ont publié cette clarification par écrit. Comment peut-on l'imaginer? Mais ils le font sans aucune hésitation. Est-ce le respect de l’équilibre des intérêts?", s’est demandé M.Poutine.

"Ils se fichent des conséquences"

Et d’expliquer que les États-Unis et les pays européens font tout pour défendre leurs propres intérêts "sans réfléchir aux conséquences que cela peut avoir pour les pays africains".
"En paroles, tout le monde se prononce pour le soutien aux pays africains, mais en réalité…"
Pour garantir sa position confortable, l’Occident utilise entre autres son contrôle des monnaies principales dont le dollar ou l’euro, a noté le Président. Les États-Unis ont notamment commencé à acheter plus de nourriture sur les marchés mondiaux qu’ils n’en livrent, "en raison du fait qu'ils ont une presse à imprimer", [une planche à billets]. Compte tenu de la pandémie de Covid, de la mauvaise récolte de 2021, ces actions ont provoqué une pénurie de denrées alimentaires, et la montée des prix.
"Mais qui en pâtit? Avant tout, les pays d'Afrique et en partie d'Amérique latine, l'Asie. Est-ce que quelqu'un y pense? Eh bien, ceux qui le font y pensent bien sûr. Ils s’en fichent de ces conséquences", s’indigne M.Poutine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала