Le Maroc accuse l’Algérie de politisation du CHAN 2022 et dénonce du racisme

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Accéder à la base multimédiaRabat, Maroc
Rabat, Maroc - Sputnik Afrique, 1920, 15.01.2023
S'abonnerTelegram
Des "agissements malveillants", une "violation flagrante", des "propos racistes"… La Fédération royale marocaine de football proteste contre le discours de Zwelivelile Mandela prononcé à l’ouverture du CHAN 2022 à Alger, au sujet du Sahara occidental. Elle dénonce aussi un comportement raciste dans les tribunes envers les supporters marocains.
Après l’ouverture du CHAN 2022, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a exprimé le 14 janvier son mécontentement quant au comportement algérien à son encontre.
L’organisation a dénoncé les "agissements malveillants et les manœuvres abjectes", notamment un "discours provocateur et surréaliste". De toute évidence, il s’agit de la prise de parole de Zwelivelile Mandela, petit-fils du défunt dirigeant sud-africain Nelson Mandela. Il a appelé à "combattre pour libérer le Sahara Occidental de l’injustice".
Selon la FRMF, ces propos sortent du cadre de l’événement sportif de par leur sujet politique. Elle constate aussi une "violation flagrante de l’organisation de manifestations sportives sous l’égide de la Confédération africaine de football (CAF)".
À ce propos, l’organisation a déclaré saisir la CAF pour faire "assumer toute la responsabilité face à ses transgressions".
En réaction, la CAF a publié le 15 janvier un communiqué en réaffirmant son statut neutre:
"Ces déclarations politiques ne sont pas celles de la CAF et ne reflètent ni un point de vue ou une opinion de la CAF en tant qu'organisation politiquement neutre".

Accusations de racisme

En plus de cela, la FRMF s’est insurgée contre "les propos racistes" anti-marocains scandés contre les supporters du royaume chérifien par d’autres individus présents dans le stade. Le média Algérie 360 en cite une phrase: "Donnez-lui des bananes/ Donnez-lui des bananes/ Le Marocain est un animal".
Les faits se sont déroulés juste après que l’équipe nationale marocaine n’a finalement pu venir en Algérie, faute d’autorisation de vols par les autorités algériennes.
Dès septembre 2021, l’Algérie a fermé son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains. Une conséquence de la rupture diplomatique entre les deux pays, qui n’arrivent pas à s’entendre sur le statut du Sahara occidental.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала