- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

"Zelensky ferait mieux de se taire": Philippot en colère après la chute d'un missile en Pologne

© AFP 2022 KENZO TRIBOUILLARDFlorian Philippot
Florian Philippot - Sputnik Afrique, 1920, 19.11.2022
S'abonnerTelegram
Les cafouillages ukrainiens après l’affaire du missile tombé en Pologne ont laissé des traces côté français. Florian Philippot, président des Patriotes, a notamment accusé le Président ukrainien d’avoir menti.
Volodymyr Zelensky a soulevé une vague de critiques suite à l’affaire du missile tombé en Pologne ce 15 novembre, en soutenant mordicus que la frappe était russe. Si le Président ukrainien a depuis mis de l’eau dans son vin, ses errements en ont agacé plus d’un, notamment en France.
Florian Philippot, président des Patriotes, a ainsi accusé le dirigeant ukrainien d’avoir sciemment menti. Il a ajouté que les demandes financières de Kiev étaient désormais inaudibles, soulignant que la France ne pouvait plus se permettre de débourser des milliards pour l’Ukraine.
L’ancien bras droit de Marine Le Pen avait déjà dézingué Volodymyr Zelensky, l’exhortant, entre autres, à "cesser ses caprices" et à négocier une sortie du conflit, début novembre. Florian Philippot avait également affirmé que le Président ukrainien n’était qu’un "pantin" entre les mains américaines, et qu’il pourrait mal finir.

Le missile de la discorde

Les égarements de Volodymyr Zelensky à propos du missile tombé en Pologne ont été dénoncés par plusieurs autres observateurs.
Le journaliste Vincent Hervouët a ainsi accusé le dirigeant de "douter de la bonne foi de l’Otan", alors que l’Alliance Atlantique a elle-même admis que la frappe venait probablement du côté ukrainien. "Zelensky est devenu l’homme qui fait peur", a résumé le chroniqueur.
Le dirigeant ukrainien semble "prêt à l’escalade et prêt à sacrifier son propre pays", a pour sa part déclaré le journaliste Régis Le Sommier. Les accusations délibérées contre la Russie après cette frappe mettent en jeu "la crédibilité" de Volodymyr Zelensky, a ajouté l’ex-directeur adjoint de Paris Match.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала