Nord Stream 2 annonce avoir baissé la pression dans la seconde conduite

© Sputnik . Ilia Pitalev / Accéder à la base multimédiaChantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo)
Chantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 10.10.2022
S'abonnerTelegram
La pression a été baissée dans la seconde conduite du gazoduc Nord Stream 2, la seule indemne depuis les explosions, selon l’opérateur. Une mesure qui a été prise par précaution.
Nord Stream AG a réduit la pression dans la seconde conduite du gazoduc Nord Stream 2 par mesure de précaution. Il s’agit du seul tube restant intact depuis le sabotage survenu fin septembre.
"L'opérateur du Nord Stream 2 a réduit la pression dans le tube B à environ 50 bars par mesure de précaution. Les étapes suivantes seront déterminées à la suite d'une enquête sur les tronçons du gazoduc et de discussions avec les agences gouvernementales concernées", a indiqué la société dans un communiqué.

Explosions sur les gazoducs

Plusieurs actes de sabotage se sont produits le 26 septembre sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, se trouvant dans les zones économiques exclusives de la Suède et du Danemark, en mer Baltique.
Résultat, une conduite du Nord Stream 2 et deux conduites du Nord Stream 1 ont été touchées. Les faits ont provoqué une fuite massive de gaz.
Lors d'une réunion opérationnelle avec les membres du Conseil de sécurité russe ce 10 octobre, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie n'était pas autorisée à enquêter sur les causes des explosions. Cependant, il a souligné que Moscou connaissait "tous les bénéficiaire final de ce crime".
Auparavant, le chef de l’État russe avait estimé: "les Anglo-Saxons ne se limitent plus aux sanctions, ils passent déjà aux actes de sabotage, en détruisant de fait les infrastructures européennes".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала