- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Des chars français pour l’Ukraine? "Une pure folie" qui mène "vers la 3e guerre mondiale"

© AP Photo / MATT DUNHAMDes chars français Leclerc
Des chars français Leclerc - Sputnik Afrique, 1920, 24.01.2023
S'abonnerTelegram
L’éventuel envoi de chars lourds français à l’Ukraine pourrait aggraver le risque d’une nouvelle guerre mondiale, a estimé le chef de file des Patriotes (LP). La France devrait plutôt agir pour la paix et se désolidariser de la politique américaine à ce sujet, selon lui.
Évoquée par Emmanuel Macron, l’hypothèse de livrer des chars lourds à l’Ukraine a été fustigée par le chef de file des Patriotes (LP) Florian Philippot.
C’est une "pure folie", s’est-il indigné le 23 janvier sur Twitter.
Selon lui, cela constituerait une "très dangereuse escalade" qui pourrait pousser la situation "vers la Troisième Guerre mondiale".

L’homme politique a également appelé à des actions qui visent "la paix" et "non la guerre des faucons américains".
La cheffe du parti Rassemblement national, Marine Le Pen, se range de son côté. Elle avance que cette livraison risque d’aggraver la guerre et de multiplier des morts. En plus de cela, cela "internationaliserait le conflit".

Transferts d’armes françaises

Cette éventuelle aide militaire comprendrait des chars Leclerc, a indiqué le Président. Elle s’inscrit dans le contexte des discussions autour de l’indécision de l’Allemagne sur la livraison des chars Leopard 2, tant réclamée par Kiev.
Plus tôt, le ministère français des Armées avait annoncé le futur transfert de véhicules blindés ou de chars à roues AMX-10RC à Kiev dans les deux mois à venir.
La France a déjà remis à l'Ukraine 6 canons tractés TRF1 de 155 mm et 2 systèmes sol-air à courte portée Crotale, ainsi que 18 systèmes d'artillerie Caesar, des systèmes de missiles antichars portables Mistral et Milan, une soixantaine de véhicules blindés de transport de troupes et des mines antichars HDP-2A2.
En 2022, Moscou avait envoyé une note aux États membres de l'Otan concernant les livraisons d'armes à l'Ukraine. Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, avait déclaré que toute cargaison en contenant serait une cible légitime pour la Russie, précisant que les pays de l'Otan "jou[ai]ent avec le feu". Selon M.Peskov, porte-parole du Kremlin, saturer l’Ukraine en armes aura un effet négatif.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала