- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Dans quels pays sont bloqués les engrais russes destinés à l’Afrique?

© Sputnik . Denis Abramov / Accéder à la base multimédiaDes engrais russes
Des engrais russes - Sputnik Afrique, 1920, 08.12.2022
S'abonnerTelegram
La levée de certaines sanctions occidentales permettra à la Russie d'envoyer en Afrique près de 300.000 tonnes d'engrais minéraux qui se sont retrouvés bloqués en Lettonie, Estonie, Belgique et aux Pays-Bas sur fond de crise ukrainienne.
Avec le début de l'opération militaire russe en Ukraine, les pays occidentaux ont adopté des sanctions contre Moscou, entravant l'exportation de ses produits agricoles et d'engrais.
D’après les récentes données du ministère russe des Affaires étrangères, jusqu’à 300.000 tonnes d’engrais ont été stockées principalement dans des entrepôts en Lettonie (80%), mais aussi en Estonie, en Belgique et aux Pays-Bas.
De l’autre côté, des céréales ukrainiennes exportées par les ports de la mer Noire, endommagés ou coupés du monde par des zones de conflit, se sont aussi retrouvées bloquées.

Quelle était la solution?

Pour régler le problème, le 22 juillet 2022 à Istanbul, la Russie, la Turquie, l'Ukraine et l'Onu ont signé un ensemble de documents pour débloquer les exportations de céréales et d’engrais face à la flambée des prix alimentaires et les risques de famine dans le monde. Ils consistaient en:
la création du Centre conjoint de coordination d'Istanbul, destiné à inspecter les navires transportant des céréales, censés emprunter un couloir exempt de toute activité militaire afin d'empêcher la contrebande d'armes et d'exclure les provocations;
des inspections en Turquie, laquelle dispose de deux importants ports de commerce;
un accord conclu pour une période de 120 jours, prolongé fin novembre;
un mémorandum entre la Russie et l'Onu, qui prévoyait l'implication des Nations unies dans les travaux visant à supprimer les restrictions anti-russes qui entravent l'exportation de produits agricoles et d'engrais. Il a été signé pour une durée de trois ans.
Le 12 novembre, la Russie et l’Onu ont conclu un accord supplémentaire sur le déblocage d’un premier lot d’engrais russes.
Le 29 novembre, Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l'Onu, a annoncé que la première cargaison de 20.000 tonnes avait quitté les Pays-Bas pour se rendre au Malawi, en passant par le Mozambique.
Le 7 décembre, la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko, a déclaré que la décision avait été prise de lever "certaines restrictions" imposées par l’Occident, ce qui permet à la Russie d'envoyer "plus de 200.000 tonnes" d'engrais minéraux à titre d’aide humanitaire aux pays africains.

Selon elle, ce geste contribuera à maintenir la sécurité alimentaire et à aider les personnes dans le besoin.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала