Moscou prêt à envoyer 200.000 t d'engrais en Afrique à titre d’aide humanitaire

La Russie a produit son premier million de tonnes de céréales
La Russie a produit son premier million de tonnes de céréales - Sputnik Afrique, 1920, 07.12.2022
S'abonnerTelegram
La Russie se dit prête à expédier des centaines de milliers de tonnes d’engrais vers l’Afrique à titre d’aide humanitaire. Une décision annoncée par la présidente de la chambre haute russe suite à la levée de certaines sanctions qui empêchaient ce transfert.
La levée de certaines sanctions permettra à la Russie d'envoyer plus de 200.000 tonnes d'engrais en Afrique, a déclaré ce mercredi 7 décembre Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), lors d’une rencontre avec Auxillia Mnangagwa, épouse du Président du Zimbabwe.
"La Russie cherchait à l’obtenir depuis longtemps. Enfin, une décision a été prise de lever des sanctions, ce qui permet à la Russie d'envoyer plus de 200.000 tonnes d'engrais minéraux sous forme d'aide humanitaire aux pays africains. Ce geste contribuera à maintenir la sécurité alimentaire et à aider les personnes qui ont besoin d'un tel soutien", a-t-elle indiqué.

La Russie respecte ses engagements malgré les sanctions

Mme Matvienko a renchéri sur les premières cargaisons d'engrais minéraux qui avaient déjà été acheminées vers les pays africains.
"Nous sommes très empathiques quand nous entendons qu'il y a des enfants qui ne reçoivent pas assez de nourriture, des familles qui en souffrent. La Russie a toujours aidé les pays africains, les aide et les soutiendra toujours", a-t-elle souligné.
Auparavant, la société Uralchem-Uralkali s’était mise d’accord le 12 novembre sur la livraison en Afrique de lots d'engrais bloqués dans des entrepôts en Belgique, aux Pays-Bas et en Estonie.
Le premier navire destiné à l'exportation a été affrété par le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies. Fin novembre, transportant 20.000 tonnes d'engrais russe, il a quitté un port néerlandais pour l'Afrique
Des accords et un mémorandum sur les céréales ont été signés à Istanbul l’été dernier afin de contourner les sanctions antirusses et de faciliter l’exportation de produits agricoles et d'engrais sur les marchés mondiaux, plus précisément en Afrique.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала