Le blocage de 1.300 terminaux Starlink cause un "énorme problème" sur le front ukrainien, selon CNN

© AFP 2023 YASUYOSHI CHIBAUne antenne de Starlink dans la région de Kharkov, septembre 2022
Une antenne de Starlink dans la région de Kharkov, septembre 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 05.11.2022
S'abonnerTelegram
Selon des sources de CNN, l’Ukraine utilise au moins 1.300 terminaux Starlink pour ses opérations militaires. Cependant, ils ont subi une coupure de connexion, faute de paiement. Un blocage qui a provoqué de grosses difficultés sur la ligne de front.
Plus de 1.300 terminaux Starlink auraient été déconnectés fin octobre en Ukraine suite à l’absence de paiement. Ceci porte atteinte aux troupes ukrainiennes, indique CNN en citant des sources anonymes.
Cette déconnexion a touché un bloc de dispositifs que l'Ukraine avait achetés à une société britannique en mars et qui avaient été utiliséspour des opérations liées au combat.
Ces coupures de connexion survenues sur la ligne de front ont causé un "énorme problème", poursuit la chaîne de télévision américaine qui se réfère à une personne proche du dossier.
Un haut responsable ukrainien a confirmé les faits, qualifiant les unités Starlink de "très importantes" pour la lutte contre la Russie, précise CNN.
SpaceX facturait à l'armée ukrainienne 2.500 dollars par mois pour maintenir chacune des 1.300 unités connectées, portant le coût total à près de 20 millions de dollars en septembre, a déclaré la même source. Finalement, ils ne pouvaient plus se permettre de payer, a déclaré la personne.

Combien de Starlink en Ukraine?

Au total, près de 25.000 terminaux Starlink sont déployés au-dessus de l’Ukraine, qui ont plusieurs sources de financement, indiquait toujours en octobre Elon Musk, patron de l’entreprise.
Selon lui, 11.000 sont financés par divers pays, organisations et particuliers. SpaceX finance les unités restantes. À présent, sa perte totale s’élève à 80 millions de dollars et devrait dépasser les 100 millions de dollars d'ici la fin de l'année.
En septembre, SpaceX a envoyé une lettre au Pentagone pour demande de prendre en charge le financement du gouvernement ukrainien et l'utilisation militaire de Starlink. Plus tard, Elon Musk a dit avoir révoqué cette demande.
Le 31 octobre un porte-parole du Pentagone a refusé de commenter les contrats ou accords potentiels, mais a déclaré que les pourparlers étaient en cours.
"Nous continuons à discuter des besoins de communication par satellite de l'Ukraine avec elle et des entreprises comme SpaceX et d'autres", a déclaré le général Patrick Ryder aux journalistes.
Fin octobre, Moscou a dénoncé l’utilisation des satellites commerciaux occidentaux, notamment américains, par les militaires ukrainiens. Cette tendance a été qualifiée d’"extrêmement dangereuse". La Russie a estimé que ces infrastructures pouvaient ainsi être considérées comme "des cibles légitimes pour des représailles".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала