Elon Musk explique qui paie l'Internet par satellites pour l'Ukraine

© AP Photo / Susan WalshElon Musk
Elon Musk - Sputnik Afrique, 1920, 19.10.2022
S'abonnerTelegram
De nombreux terminaux Starlink pour l’Ukraine sont financés par un certain nombre de pays, d'organisations et de particuliers, mais pas par la Défense américaine, selon le fondateur de Tesla. Il a dit perdre plusieurs millions de dollars pour couvrir le reste.
Le patron de SpaceX, Elon Musk, a expliqué sur Twitter que le fonctionnement de 11.000 terminaux de service Internet par satellites Starlink sur les 25.000 couvrant l’Ukraine n’était pas payé par le ministère américain de la Défense.
"Pas d'argent du ministère de la Défense, mais plusieurs autres pays, organisations et particuliers paient pour environ 11.000/25.000 terminaux", a-t-il écrit sur le réseau social.
Selon lui, sa société "perd environ 20 millions de dollars par mois en raison de services non payés et des coûts liés aux mesures de sécurité renforcées pour la Défense contre la cyberguerre, mais continuera à le faire", a-t-il ajouté.

Une demande au Pentagone

Depuis le début du conflit en Ukraine, SpaceX y a livré des milliers de terminaux qui permettent d'assurer une connexion à Internet grâce à une constellation de satellites, le réseau Starlink.
L’homme d’affaires a assuré qu'à l'exception d'un "faible pourcentage", l'ensemble des coûts du déploiement et du maintien des engins ont été pris en charge par son entreprise. Cependant, la société d’Elon Musk a envoyé le mois dernier une lettre au Pentagone indiquant qu’elle ne pouvait plus continuer à financer le service de Starlink à Kiev, selon CNN. Plus tard, elle a retiré sa demande.
Le 15 octobre, M.Musk a annoncé qu’il continuerait à financer Starlink en Ukraine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала