Elon Musk accuse la Russie de tenter de "tuer Starlink"

© AP Photo / Patrick PleulElon Musk
Elon Musk - Sputnik Afrique, 1920, 15.10.2022
S'abonnerTelegram
Après avoir refusé de payer les services de Starlink en Ukraine et subi ainsi encore plus de critiques internationales, Elon Musk a affirmé que la Russie tente de neutraliser le système malgré les fonds investis dans sa défense.
Elon Musk continue de faire la une des médias en enchaînant les tweets sur son fournisseur d’accès à Internet par satellite Starlink.
Le milliardaire a fait savoir samedi qu’il y avait une grande différence entre les communications de paix et celles sur un front de guerre et qu’une menace de mort pesait sur Starlink en Ukraine.
"Starlink est le seul système de communication qui fonctionne encore sur la ligne de front, les autres sont tous morts. La Russie essaie activement de tuer Starlink. Pour se protéger, SpaceX a détourné des ressources massives vers la défense. Même ainsi, Starlink peut encore mourir", a-t-il tweeté.
Un jour plus tôt, il a annoncé sur Twitter que sa société SpaceX ne pourrait plus endosser les dépenses occasionnées par les services de Starlink en Ukraine et a demandé au Pentagone de les prendre en charge.
Selon SpaceX, leur montant atteindrait plus de 120 millions de dollars pour le reste de l’année et près de 400 millions pour les 12 prochains mois.

Perte de communication "catastrophique"

CNN a annoncé hier avoir obtenu des documents d’après lesquels le mois dernier SpaceX avait envoyé une lettre au Pentagone indiquant qu’il ne pouvait plus continuer à financer le service de Starlink. La société avait également demandé au Pentagone de prendre en charge le financement de l’utilisation de Starlink par le gouvernement ukrainien.
Les propos d’Elon Musk pourraient être liés aux informations du Financial Times qui avait précédemment annoncé des pannes à l’origine d’une perte de communication "catastrophique", selon un haut responsable ukrainien.
Selon des sources, ces pannes avaient soudainement affecté toute la ligne de front telle qu’elle était le 30 septembre, alors que Starlink était le principal moyen de communication pour les unités ukrainiennes.
À la demande du ministre ukrainien de la Transformation numérique, Elon Musk avait livré à l’Ukraine environ 20.000 terminaux Starlink.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала