Coran brûlé par des soldats de Kiev: cet acte insulte des millions de musulmans, selon des experts

© Photo Pixabay/freebiespicCoran
Coran - Sputnik Afrique, 1920, 18.03.2023
S'abonnerTelegram
Les images de l’autodafé d’un Coran par des militaires de Kiev montrent encore une fois que l’Occident soutient de vrais terroristes, ont indiqué plusieurs analystes interrogés par RT. Cet acte indigne tout le monde musulman et prouve encore une fois que les libertés occidentales sont en réalité fausses.
Une vidéo montrant des militaires ukrainiens en train de brûler des pages d’un Coran a été relayée sur le Net. Sur les images, on voit des soldats de Kiev arracher et brûler des pages du livre saint des musulmans. Par ailleurs, une autre séquence montre un homme, vêtu d’un uniforme, couper du saindoux sur un autre Coran.
Interrogé par RT, le rédacteur en chef du journal Miraya International indique que cet incident "insulte 1,5 milliard de musulmans et provoque des millions de Russes".
Il est également revenu sur d’autres cas d’autodafé du livre saint musulman dans d’autres pays. L’un d’entre eux a eu lieu en Suède en janvier dernier.
"Cela prouve encore une fois que l’Occident ne respecte ni l’homme ni la liberté de religion". D’après lui, cet acte fait aussi preuve du "caractère nazi des groupes terroristes" qu’il soutient.
Il s’agit d'un crime majeur contre le livre saint, a martelé auprès de RT le chercheur égyptien Saad Al-Fiqi. Il note que l'islam refuse d’ailleurs de profaner les livres saints tels que la Torah et la Bible.

En raison de leur soutien à la Russie

Pour le politologue de l’université de Cambridge Makram Jamil Khoury, les militaires de Kiev ont brûlé le Coran en raison de leur haine envers le monde arabe et islamique qui se range du côté de la Russie et de la vérité.
"Pendant de longues années, nous avons écouté la propagande de la liberté d’expression, d’information et de pensée. Mais le conflit en Ukraine a révélé que c’était faux. En plus de cela, il montre que le système géré par les pays de l’Otan n’a pas envie que les gens connaissent la vérité", a indiqué M.Khoury, toujours auprès de RT.
Enfin, le monde musulman connaît "la situation géopolitique et économique à l’échelle internationale et comprend que l’Otan est contre la Russie".
Par ailleurs, cet incident a eu lieu après l’appel relayé par le secrétaire général de l’Onu à lutter contre la haine antimusulmane, a indiqué le chef du service de presse du Haut Conseil islamique (HCI) en Algérie.
Selon Mohamed Baghdad, cela prouve que la communauté occidentale est privée des valeurs les plus simples.
"Entre-temps, ils [les Occidentaux] demandent obstinément aux autres d’exécrer la reconnaissance de ces valeurs, basées sur le respect de la diversité culturelle", a-t-il précisé sur la chaine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала