- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Opération militaire spéciale: ce que l’Ukraine a perdu en 24 h

S'abonnerTelegram
En ces dernières 24 heures, les troupes russes ont continué leur offensive sur l’axe de Donetsk. Lors des combats, toutes zones confondues, la Russie a éliminé 150 soldats ukrainiens, plusieurs obusiers, deux stations radars de contrebatterie, un LRM Grad et un Bouk-M1. Un entrepôt de missiles et d’artillerie a aussi été bombardé.
L’armée russe a neutralisé près de 150 militaires ukrainiens et un large volume d’armements, d’après le bilan quotidien de l’opération militaire, publié le 24 janvier par le ministère russe de la Défense.
L’offensive russe se poursuit sur l’axe de Donetsk. Une brigade aéroportée d’assaut a été visée près de la localité de Seversk. Les pertes de Kiev s’élèvent à 50 militaires ukrainiens.
Plus de 30 soldats ukrainiens ont été tués dans la zone de Krasny Liman, lorsque les forces armées russes ont attaqué deux brigades aéroportées d’assaut près des localités de Tchervonaya Dibrova (en République populaire de Lougansk) et de Serebrianka (en République populaire de Donetsk).
Enfin, plus de 40 militaires ont été éliminés lors de combats sur l’axe de Koupiansk, menés contre une brigade mécanisée et une autre de défense territoriale. Plus de 25 autres ont été pris pour cibles dans la direction de Zaporojié.

Armes détruites

Les forces aérospatiales russes ont détruit un système de défense antiaérienne Bouk-M1 dans la région de Kharkov et un système d’artillerie de production américaine M777 sur l’axe de Krasny Liman.
À l’appui des forces de missile et d’artillerie, l’aviation russe a réalisé une frappe contre le poste de commandement d’une brigade mécanisée et un entrepôt de missiles et d’artillerie près d’Artiomovsk (Bakhmout) et Novo-oukraïnka dans la République populaire de Donetsk.
Deux stations radars de contrebatterie de production américaine, AN/TPQ-50 et AN/TPQ-37, ont été prises pour cibles. De même qu’un obusier D-30, un D-20 et un Msta-B, tout comme un canon automoteur Akatsiya. Un lance-roquettes multiple Grad a également été détruit.
La DCA russe a abattu 10 drones sur toute la ligne du front. Enfin, 64 postes d'artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaires ont été bombardés dans 102 zones.
Depuis le début de son opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 376 avions, 203 hélicoptères et 2.944 drones ainsi que détruit 402 systèmes de défense antiaérienne, 7.614 chars et autres blindés, 988 véhicules de lance-roquettes multiple, 3.898 pièces d’artillerie de terrain et de mortier, et 8.159 autres véhicules militaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала