- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Des obusiers M777, des Grad, un système HIMARS, 320 soldats… Ce que l’Ukraine a perdu en 24 h

S'abonnerTelegram
Durant ces dernières 24 heures, plus de 320 soldats ukrainiens ont été éliminés lors des combats. L’armée russe a libéré un village dans la région de Zaporojié tout en poursuivant son offensive sur l’axe de Donetsk. Plusieurs canons automoteurs ont été détruits, y compris de production américaine et tchèque, ainsi qu’un système HIMARS.
Les forces armées russes ont libéré le village de Dorozhnianka dans la région de Zaporojié et ont encore avancé sur l’axe de Donetsk, a rapporté le 31 décembre le ministère russe de la Défense dans son bilan quotidien de l’opération militaire.
Trois postes de stationnement temporaire de mercenaires étrangers ont été éliminés dans la République populaire de Donetsk (RPD), près de Krasny Liman et Tchervoya Dibrova.
Sur cet axe, 140 militaires ukrainiens ont été tués près de Serebryanka, dans la République populaire de Lougansk (RPL).
Les forces de Kiev ont aussi perdu 80 autres hommes dans la direction de Donetsk, une cinquantaine sur l’axe du sud de Donetsk et une autre cinquantaine dans la direction de Koupiansk.
Enfin, 75 postes d'artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaires ont été bombardés dans 92 zones.

Armes détruites

Un radar du système antiaérien S-300 a également été détruit en RPD avec cinq radars de contrebatterie de production américaine AN/TPQ-50.
Deux hélicoptères Mi-8 ont été abattus, ainsi que huit drones ukrainiens.
Lors de la lutte de contrebatterie, un système de lance-roquettes multiples de production américaine HIMARS a été ciblé près de Konstantinovka en RPD, ainsi que deux autres LRM Grad.
Y figure aussi un canon automoteur 2S1 Gvozdika utilisé pour pilonner Donetsk et d’autres villes de la région, ainsi que quatre obusiers M777 de production américaine et un canon automoteur Dana de production tchèque.
Dans la région de Zaporojié et en RPD, deux entrepôts d’artillerie et de munitions ont été anéantis lors des frappes aériennes.
Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 355 avions, 198 hélicoptères et 2.764 drones, ainsi que détruit 399 systèmes de défense antiaérienne, 7.338 chars et autres blindés, 957 véhicules de lance-roquettes multiples, 3.752 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 7.846 autres véhicules militaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала