- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Une cinquantaine d’extrémistes tchétchènes éliminés près de Donetsk par l’armée russe

S'abonnerTelegram
Ces dernières 24 heures, l'armée russe ont éliminé plus de 170 soldats ukrainiens ainsi que plus de 55 membres du bataillon tchétchène Cheikh Mansour qui combat avec l’Ukraine. Un bon nombre d’armes a aussi été détruit, dont deux avions militaires, une dizaine d’obusiers et trois LRM. Des obus de HIMARS et des missiles HARM ont été interceptés.
Plus de 55 extrémistes du bataillon Cheikh Mansour ont été éliminés lors d’une frappe menée près de Konstantinovka dans la République populaire de Donetsk (RPD), a rapporté ce 5 janvier le ministère russe de la Défense dans son bilan quotidien de l’opération militaire.
Composée de Tchétchènes qui combattent du côté des forces de Kiev, cette unité a été créée en 2014 au Danemark. Le bataillon a été baptisé en l’honneur du cheikh Mansour, chef de guerre tchétchène islamique du XVIIIe siècle.
Sur l’axe de Donetsk, l’armée russe a continué sa progression. Jusqu’à 60 militaires ukrainiens ont été tués. Les troupes ukrainiennes ont aussi perdu plus de 40 de leurs soldats dans la zone de Krasny Liman, une trentaine près de Koupiansk et plus de 40 sur l’axe du sud de Donetsk.
Enfin, 57 postes d'artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaires ont été bombardés dans 84 zones.

Armes détruites

Des chasseurs russes ont abattu deux avions d’attaque au sol, un Su-24 et un Su-25, en RPD. De la même manière, 21 drones ont été détruits dans plusieurs zones de l’opération militaire.
Lors de la lutte de contrebatterie, un système de lance-roquettes multiples Grad a été anéanti en RPD, ainsi que deux autres LRM Olkha.
Parmi les obusiers détruits sur leurs positions de tir figurent un canon automoteur 2S1 Gvozdika, deux 2S3 Akatsiya, trois D-20 et deux D-30. Enfin, un système d’artillerie M777 de production américaine a été éliminé dans la région de Nikolaïev.
En plus de cela, une station radar de contrebatterie, de production américaine elle aussi, AN/TPQ-37, a été anéantie dans la République populaire de Lougansk (RPL).
La DCA russe a intercepté cinq obus de lance-roquettes multiples HIMARS et quatre missiles antiradar HARM, tous de production américaine.
Dans la région de Zaporojié et près de Krasny Liman, deux entrepôts ukrainiens d’artillerie ont été anéantis lors des frappes aériennes.
Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 359 avions, 199 hélicoptères et 2.834 drones, ainsi que détruit 399 systèmes de défense antiaérienne, 7.422 chars et autres blindés, 971 véhicules de lance-roquettes multiples, 3.781 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 7.937 autres véhicules militaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала