La directrice du FMI promet à l’Europe un "hiver difficile" sans hydrocarbures russes

© Sputnik . Natalia SeliverstovaLe Fonds monétaire international
Le Fonds monétaire international - Sputnik Afrique, 1920, 02.01.2023
S'abonnerTelegram
Les pays européens qui cherchent à s’affranchir de la dépendance des ressources énergétiques russes auront un hiver difficile, selon la directrice générale du Fonds monétaire international. Elle n’exclut pas cependant que l’hiver prochain puisse être encore plus dur.
Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international, a supputé un hiver difficile pour l’Europe après l’abandon des hydrocarbures russes ayant causé un choc énergétique.

"Le monde s'est avéré plus résistant que nous ne le craignions, il y a un an en début d'année. Nous examinons la réponse au choc énergétique en Europe, et l'Europe se dirige résolument vers l'indépendance vis-à-vis de la Russie. Oui, il y aura un hiver difficile, peut-être que le prochain sera encore plus dur, mais la libération de la dépendance vis-à-vis de la Russie arrive", a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à CBS News.

Des sanctions à double tranchant

L’Union européenne a opté pour l’abandon des sources d’énergie russe après le début de l’opération militaire en Ukraine.
Les pays occidentaux ont recouru aux sanctions pour faire pression sur Moscou ce qui a provoqué une hausse des prix des combustibles et une inflation record en Occident.
Vladimir Poutine a signalé que la politique visant à dissuader et à affaiblir la Russie était une stratégie à long terme des États-Unis et de leurs alliés, mais que les sanctions avaient causé un grave tort à l’ensemble de l’économie mondiale.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала