Le satellite construit par la Russie pour l’Angola mis en exploitation

© Roscosmos / Accéder à la base multimédiaLancement d'Angosat-2
Lancement d'Angosat-2  - Sputnik Afrique, 1920, 26.12.2022
S'abonnerTelegram
Après avoir mis en orbite un deuxième satellite de télécommunications construit pour l'Angola, Moscou annonce sa mise en exploitation. Les systèmes vitaux de l'appareil viennent de passer les tests.
Le satellite de télécommunications angolais Angosat-2 construit par la Russie, lancé en octobre dernier depuis le cosmodrome de Baïkonour, a été mis en exploitation.
Le satellite, mis en orbite par la fusée Proton-M, a passé toutes les vérifications nécessaires en orbite, a annoncé ce lundi Roscosmos, l'agence chargée du programme spatial russe. L'appareillage de bord a notamment été testé. À l'issue des essais en vol, le vaisseau spatial a été remis au client.

Une seconde tentative

Angosat-2 fournira des services de télécommunication, d'accès Internet et de diffusion télévisuelle sur l'ensemble du continent africain.
Conçu pour fonctionner pendant 15 ans, l'appareil de 1,7 tonne a été placé par la fusée russe en orbite géostationnaire à 36.000 kilomètres de la Terre.
Angosat-2 a été construit pour remplacer le premier satellite lancé par l'Angola. Le contact avec celui-ci a été perdu en 2017 peu après sa mise en orbite.
Luanda envisage de poursuivre les contacts avec Moscou dans l’espace et les télécommunications, a déclaré à Sputnik le ministre angolais des Télécommunications Mario Oliveira. Il n’a pas exclu la possibilité, à l'avenir, d’envoyer un astronaute angolais dans l’espace avec l’aide de la Russie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала