Le soutien à l'Ukraine a épuisé les stocks d'armes américains, selon National Review

© AFP 2023 DOD Javelin
Javelin - Sputnik Afrique, 1920, 05.12.2022
S'abonnerTelegram
Selon le magazine, les lance-missiles Stinger et les lance-missiles antichars portables Javelin souffrent d’une pénurie aux États-Unis à cause du soutien de Washington à l’Ukraine, alors que la question du réapprovisionnement est très aiguë.
Les États-Unis ont épuisé leurs stocks de systèmes portatifs de défense aérienne Stinger et Javelin, l’équivalent de plusieurs années de production, en raison des livraisons d'armes à l'Ukraine. Cette information a été rapportée par le National Review, se référant au PDG de Raytheon, une corporation américaine dans le secteur de la défense.
"Nous avons vidé 13 ans de production de Stinger et cinq ans de production de Javelin", a détaillé Greg Hayes.
Bien que l’entreprise produise 400 Javelin par mois avec la société américaine Lockheed Martin comme partenaire de fabrication, la question du réapprovisionnement est très aiguë, indique M. Hayes, notant que le Pentagone n'a pas acheté de systèmes portatifs de défense aérienne depuis 2004.
Selon le média, au mois de mai, Washington avait envoyé 5.500 Javelin et 1.400 Stinger en Ukraine. Ce même mois, Raytheon a remporté un contrat de 624 millions de dollars avec l'armée pour reconstituer les stocks de Stinger américains.
Répondant à cette tendance, le Pentagone a accordé de nouveaux contrats d'une valeur de six milliards de dollars à l'industrie de défense pour reconstituer les stocks d'armes américains, comme l’a expliqué de son côté la secrétaire d'État à l'Armée, Christine Wormuth, citée par la source.
D’après le National Review, les tentatives américaines de rectifier la situation restent lettre morte car la victoire des républicains à la Chambre des représentants pourrait resserrer la vis quant à l’aide allouée à Kiev.

Prolongation du conflit

Dans le contexte de l'opération spéciale russe en Ukraine, les États-Unis et leurs alliés de l'Otan soutiennent Kiev en lui fournissant des armes pour un montant de plusieurs dizaines de milliards de dollars.
Au total, les dépenses militaires conjointes de l’Alliance ont augmenté de 350 milliards de dollars par rapport à 2014, a noté son secrétaire général.
Moscou, pour sa part, a déclaré à plusieurs reprises que les livraisons d'armes occidentales ne font que prolonger le conflit.
En outre, le ministre russe des Affaires étrangères avait prévenu que toute cargaison d’armes pour les forces armées ukrainiennes serait une cible légitime.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала