- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Les Français ne peuvent pas donner plus d’armes à l’Ukraine, selon Politico

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Accéder à la base multimédiaPalais de l'Elysée
Palais de l'Elysée  - Sputnik Afrique, 1920, 01.12.2022
S'abonnerTelegram
À court d’armements, la France ne pourrait plus en livrer à l’Ukraine, selon Politico. Paris compte compenser le défaut de livraisons avec une aide civile. La situation serait similaire au sein de l’Otan.
À en croire le média américain Politico, la France a épuisé ses stocks d’armements et n’est plus à même d’en livrer davantage à l’Ukraine.
"Officieusement, les Français admettent qu’ils ne peuvent pas donner plus d’armes à l’Ukraine en raison de l’état de leur propre approvisionnement", affirme le média.
Paris espère cependant combler cette lacune avec une aide civile, en organisant une conférence pour la résilience ukrainienne. Selon Politico, l’événement aura lieu courant décembre 2022.

L’Otan concernée

L’épuisement des stocks par l’aide à l’Ukraine ne concerne pas la seule France, mais aussi l’ensemble des pays de l’Otan, selon l’ambassadeur polonais auprès de l’Alliance atlantique Tomasz Szatkowski.
"Les entrepôts de matériel militaire de l'Otan se vident à cause de l'aide à l'Ukraine", a-t-il déclaré sur les ondes de la radio polonaise RMF FM.
Lorsqu'il lui a été demandé pourquoi les États membres de l'Otan n'avaient pas été aussi actifs ces derniers temps dans les livraisons d'armes à l'Ukraine, il a répondu que "c'est un processus naturel, car d'une part nous avons affaire à la lassitude de l'opinion publique, et l'opinion publique dans de nombreux pays a été un élément déterminant lorsqu'il s'agit d'une politique de soutien à l'Ukraine".
Il a également reproché au secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg de faire un peu trop de zèle dans son soutien de Kiev.
"Le secrétaire général va assez loin dans ses déclarations ou ses appels, car il soutient que dans certains cas, il est beaucoup plus important pour notre sécurité de transférer des équipements à l'Ukraine que de maintenir un certain minimum proposé par l'Alliance de l'Atlantique Nord, alors qu'il s'agit de stocks de matériel militaire", a déclaré M.Szatkowski.
Moscou a envoyé plusieurs notes à l’Otan en lien avec les livraisons d’armes. Le ministre russe des Affaires étrangères avait prévenu que toute cargaison d’armes pour les forces armées ukrainiennes serait une cible légitime.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала