Ces pays africains pourraient recevoir en premier des céréales russes

© Sputnik . Pavel Lisitsyn / Accéder à la base multimédiaCéréales
Céréales - Sputnik Afrique, 1920, 03.11.2022
S'abonnerTelegram
La Turquie et la Russie ont dressé la liste des pays ayant besoin de céréales et d'engrais russes. La Somalie, le Soudan et Djibouti figurent en priorité.
Alors que la Russie a réitéré sa bonne volonté de fournir des "volumes considérables" de céréales en guise d’aide humanitaire aux pays dans le besoin, Vladimir Poutine, dans un entretien téléphonique daté du 1er novembre avec son homologue turc, aurait indiqué que Djibouti, la Somalie et le Soudan pourraient être les premiers à recevoir cette assistance russe.

"Il [Poutine] a dit que, par exemple, il est possible [de commencer à livrer] à Djibouti, à la Somalie et au Soudan. Il a dit: "Transportons le grain vers ces États". Nous allons planifier ce travail, j'en ai parlé avec Volodymyr Zelensky ce soir", a déclaré le 2 novembre Recep Tayyip Erdogan sur la chaîne A Haber.

La liste et les itinéraires à définir

Comme l’a déclaré à Sputnik une source proche du dossier, "les listes et les itinéraires sont en cours de clarification par les autorités compétentes, coordonnés à la fois par la Turquie et l'Onu".
La Russie a repris, le 2 novembre, sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes en mer Noire, après avoir reçu des "garanties écrites" de la part de l'Ukraine sur la démilitarisation du couloir militaire utilisé pour leur transport. La Turquie ainsi que l’Onu sont garants de cet accord. La participation russe dans cet accord a été suspendue le 29 octobre après une attaque "massive" de drones ciblant la flotte russe en Crimée.
Le 1er novembre, le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a annoncé que Moscou est prêt à "offrir à titre gracieux aux pays les plus démunis jusqu'à 500.000 tonnes de céréales, ainsi qu'à fournir à tous les États intéressés du blé à des prix abordables". De plus, la Russie est prête à fournir gratuitement des engrais aux pays dans le besoin, avait fait savoir Vladimir Poutine dès mi-septembre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала