Accord céréalier suspendu: Maria Zakharova désigne les responsables

© Sputnik . Ministère russe des Affaires étrangères / Accéder à la base multimédiaMaria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères
Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique, 1920, 30.10.2022
S'abonnerTelegram
L'accord sur le blé a été ruiné par les autorités de Kiev sous la supervision des spécialistes britanniques en vue d’"ajouter le chantage alimentaire au nucléaire", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe.
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a répondu au chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kuleba, qui avait accusé la Russie d'avoir bloqué les livraisons de céréales en se retirant de l’accord ad hoc.
"L'accord sur les céréales a été saboté par Zelensky et ses terroristes, dirigés par des spécialistes britanniques, pour ajouter le chantage alimentaire au chantage nucléaire", a-t-elle écrit sur Telegram.
La diplomate a également indiqué que la Russie était disposée à livrer à titre gracieux ses céréales et ses engrais aux pays en développement.

Moscou suspend sa participation à l’accord

Le 29 octobre, la Russie a annoncé avoir suspendu sa participation à l'accord céréalier, après une attaque de drones visant ses navires dans la baie de Sébastopol, en Crimée. Selon Moscou, les bâtiments assuraient la sécurité du couloir céréalier. Conclu en juillet dernier, l’accord a permis l'exportation de plus de 9 millions de tonnes de céréales bloquées dans les ports ukrainiens.
Le ministre russe de l’Agriculture, Dmitri Patrouchev, a fait savoir plus tard dans la journée que la Russie était prête à envoyer gratuitement jusqu'à 500.000 tonnes de céréales aux pays les plus pauvres au cours des quatre prochains mois ainsi qu'à remplacer complètement le blé ukrainien sur le marché mondial.
M.Patrouchev a affirmé que l'accord céréalier "n’a[vait] pas réussi non seulement à résoudre les problèmes des pays dans le besoin, mais, d’une certaine façon, les a[vait] exacerbés".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала