Le Maroc a l’intention d’augmenter l’âge de départ à la retraite

CC BY 2.0 / Maureen / DSC_5894Oujda, Maroc (archives photo)
Oujda, Maroc (archives photo) - Sputnik Afrique, 1920, 12.10.2022
S'abonnerTelegram
L’exécutif marocain prévoit d’augmenter l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 65 ans, pour assurer la pérennité du système, comme le rapporte la presse locale. De plus, l’augmentation des cotisations est aussi à l’étude. La réforme peut être lancée à partir de mai 2023.
Le gouvernement marocain se penche sur l’épineuse question de l’augmentation de l’âge de départ à la retraite, déjà adopté par de nombreux pays. Afin de financer les caisses de l’État, l’exécutif veut l’augmenter de cinq ans, soit jusqu’à 65 ans, écrit la presse locale.
Cette initiative survient après que la commission chargée de cette réforme a présenté au gouvernement les résultats d’une étude menée sur le système des retraites.
Il a été suggéré de "relever progressivement l’âge de la retraite à 65 ans, y compris dans le secteur privé, tout en augmentant le pourcentage des cotisations".
Actuellement, les niveaux de cotisations sont différents (28% chez les fonctionnaires, 11,89% chez les salariés du privé et 18% chez les employés des entreprises publiques), indique L’Opinion.
Pour stabiliser le système, il faut aussi mettre en place un plafond unifié pour le régime de base égal à deux fois le salaire minimum dans les secteurs public et privé, indique l’étude.

Vers une réforme en 2023

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a annoncé que des orientations stratégiques seraient présentées entre janvier et mars 2023, ainsi qu’une feuille de route pour cette réforme, poursuivent les médias.
Les scénarios de la réforme pourraient être mis en œuvre à partir de mai 2023.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала