La Russie dispose de données sur l'implication occidentale dans le sabotage des Nord Stream

© Sputnik . Ilia Pitalev / Accéder à la base multimédiaChantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo)
Chantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 30.09.2022
S'abonnerTelegram
Moscou tient à qualifier les explosions sur les gazoducs Nord Stream d'attentat terroriste international. Le chef du Service des renseignements extérieurs de la Russie a précisé qu'il disposait de données prouvant que l'Occident est derrière ce crime.
Le lendemain du lancement d'une enquête pour "acte de terrorisme" sur les explosions des Nord Stream, la Russie a déclaré disposer de données sur l'implication occidentale dans l'incident.
"Nous disposons déjà de certains dossiers pointant une piste occidentale [dans les explosions]", a fait savoir auprès des journalistes le directeur du Service des renseignements extérieurs Sergueï Narychkine.
Alors que l'Occident s'est rapidement joint à l'enquête sur les explosions, le chef des renseignements extérieurs russes l'a abordé sous un aspect différent:
"À mon avis, l'Occident fait tout pour cacher les véritables organisateurs et auteurs de cet acte terroriste international."

"Bénéficiaire absolu"

Suite aux explosions survenues en début de semaine sur les deux gazoducs Nord Stream, la Commission européenne a promis une réponse à cette "perturbation délibérée des infrastructures énergétiques européennes".
La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a insisté sur le fait que Washington était "un bénéficiaire absolu dans cette situation". Elle a rappelé que le secrétaire d'État américain Anthony Blinken n'avait pas dissimulé l'objectif principal de Washington de "couper l'Europe des ressources énergétiques russes".
Mme Zakharova a en outre cité certains fonctionnaires américains qui disaient depuis quelques années que la mise hors service des gazoducs permettrait aux États-Unis d'augmenter leurs livraisons de GNL au pays de l’Union européenne.
Qui plus est, elle a pointé les exercices de l'Otan "avec des équipements utilisés pour la haute mer" qui se sont déroulés en juillet, près de l'île de Bornholm.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала