- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Les députés russes pointent la "menace pour la paix en Europe" émanant de Kiev

© Sputnik . Vladimir Fedorenko / Accéder à la base multimédiaПленарное заседание Госдумы РФ
Пленарное заседание Госдумы РФ - Sputnik Afrique, 1920, 21.09.2022
S'abonnerTelegram
Les députés de la Douma russe ont rédigé une lettre ouverte à l’attention de l'Assemblée générale des Nations unies ainsi qu’aux parlementaires des pays du monde, concernant la menace pour la paix et la stabilité en Europe venant de l’Ukraine.
Ce 21 septembre, les députés de la Douma d'État russe ont adopté à l'unanimité une lettre ouverte aux parlements du monde, ainsi qu'à l'Assemblée générale des Nations unies sur les évènements se déroulant en Ukraine. Le document leur sera envoyé plus tard dans la journée.
"Ces actions irresponsables ne laissent pas d'autre choix à la population de plusieurs régions d'Ukraine que de faire appel à la Russie pour obtenir protection et assistance. Les députés de la Douma d'État lancent un appel à l'Assemblée générale de l'ONU, aux hommes politiques et aux parlementaires des pays du monde pour qu'ils étudient attentivement et condamnent de manière décisive les actions dangereuses des États-Unis et de l'OTAN", a déclaré le chef du comité des questions internationales de la Douma, Leonid Sloutski.
D’après lui, ces actions incitent les autorités ukrainiennes à une "confrontation militaire de grande envergure capable d’ôter des milliers de vies civiles et de mettre en danger la paix et la sécurité des peuples de l'Europe".

"Une confrontation sanglante"

La lettre ouverte divulgue que "le régime de Kiev, encouragé par les États-Unis et l'OTAN, intensifie ses actions militaires, transformant la situation en une confrontation sanglante à grande échelle".
"Les forces qui ont perpétré le coup d'État de 2014 en Ukraine, ont définitivement renoncé à l’idée de résoudre pacifiquement le conflit en interne. Les députés de la Douma constatent avec regret que les efforts de la Russie qui résiste depuis huit ans au génocide de la population du Donbass, sont vains", a résumé M.Sloutski.
Il a ajouté que, compte tenu des circonstances actuelles, Moscou ne peut pas se sentir en sécurité à cause de l'élargissement de l'OTAN vers l'est, et des menaces croissantes venant de l'Ukraine, allant jusqu'à des tentatives de chantage nucléaire.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала