Poutine: l'Occident se livre à un chantage nucléaire

© Sputnik . Aleksei Nikolskii / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine
Vladimir Poutine - Sputnik Afrique, 1920, 21.09.2022
S'abonnerTelegram
Selon le Président russe, l'Occident se livre à un chantage nucléaire et Washington pousse l'Ukraine à déplacer les hostilités sur le territoire russe.
"À ceux qui se livrent à un chantage nucléaire contre la Russie, la rose des vents peut se retrouver de votre côté. Washington pousse Kiev à déplacer les hostilités sur le territoire russe, le chantage nucléaire est en cours", a déclaré ce mercredi Vladimir Poutine en s'adressant à la nation.
Il s'agit non seulement des tirs sur la centrale de Zaporojié, encouragés par l'Occident, ce qui menace d'une catastrophe nucléaire, mais aussi des déclarations de certains représentants hauts placés des principaux États membres de l'Otan sur la possibilité et l'admissibilité de l'usage contre la Russie d'armes de destruction massive, d'armes nucléaires, a expliqué le Président.
"Washington, Londres et Bruxelles […] disent déjà ouvertement que la Russie doit être écrasée sur le champ de bataille par tous les moyens, et privée ensuite de sa souveraineté économique, politique, culturelle et autre, notre pays devant être pillé", a ajouté Vladimir Poutine.
À ceux "qui se permettent de telles déclarations", il a rappelé que la Russie disposait de différents moyens de destruction. "En cas de menace à l'intégrité territoriale de notre pays, afin de défendre la Russie et notre peuple, nous userons de tous les moyens à notre disposition".
"Ce n'est pas du bluff", a-t-il insisté.

La Russie devrait résister à son démembrement

Selon le Président russe, la tradition de la Russie et le destin du peuple russe sont de stopper ceux qui "aspirent à l'hégémonie mondiale, qui menacent notre patrie de démembrement et d'asservissement".
Le chef du Kremlin a adressé un message vidéo à ses concitoyens suite à l'annonce des référendums d'intégration à la Russie dans les républiques du Donbass, ainsi que dans les régions de Kherson et Zaporojié en Ukraine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала