- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

"Il est temps de devenir la Russie", selon des habitants du Donbass

© Sputnik . Sergey Averin / Accéder à la base multimédiaUn feu d'artifice à Donetsk après l'annonce de la reconnaissance par Moscou des Républiques de Donetsk et de Lougansk, le 21 février 2022
Un feu d'artifice à Donetsk après l'annonce de la reconnaissance par Moscou des Républiques de Donetsk et de Lougansk, le 21 février 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 21.09.2022
S'abonnerTelegram
"Jusqu'à quand on peut tolérer ça! On le tolère depuis déjà 8 ans", déclarent des habitants du Donbass dans un reportage en prévision des référendums sur l’intégration à la Russie prévus en fin de semaine. Plusieurs d’entre eux en sont sûrs: l'intégration "apportera la stabilité".
Alors que les républiques du Donbass continuent d'être la cible quotidienne de tirs ukrainiens, leur population espère qu'une fois devenues un territoire russe, elles seront mieux protégées. Interrogés par l'agence de presse Ruptly sur le prochain référendum sur l’intégration à la Fédération de Russie, des habitants de la République populaire de Lougansk (RPL) ont dit l'attendre avec impatience.
"C’est tout juste, il était grand temps. Tous les gens le veulent: mes parents, toutes mes connaissances", confirme ainsi un homme.
"Il est temps de devenir la Russie. Jusqu'à quand on peut tolérer ça! On le tolère depuis déjà 8 ans", ajoute un autre.

Dans l'attente d'une vie meilleure

Les personnes interrogées par la chaîne RT espèrent toutes avoir une vie meilleure après l'intégration. Ainsi, une dame âgée espère que vivre "au sein d'un pays", "un pays qui est fort et non dans une ‘république non reconnue’", "comme sur une poudrière", "apportera la stabilité". "Nous allons vivre mieux qu'on vit aujourd’hui", assure-t-elle.
"Nous attendions cette décision depuis 2014. Nous avons attendu, nous y avons cru, et nous n'avions pas de doutes quant au fait que cela ait lieu et que nous rentrerions chez nous", déclare un autre homme âgé.
La majorité des habitants de Donetsk semblent aux aussi attendre avec impatience de faire partie de la Russie. En témoigne un correspondant du quotidien Izvestia qui a interrogé des riverains. Selon une habitante, elle n'a pas de connaissances qui ne veulent pas que la RPD soit une partie intégrante de la Fédération de Russie.

Des scrutins d'urgence

Les référendums sur l’intégration à la Russie sont prévus du 23 au 27 septembre en République populaire de Lougansk, en République populaire de Donetsk et dans les régions ukrainiennes de Zaporojié et de Kherson. En début de semaine, les Chambres civiques des deux républiques du Donbass ont demandé l’organisation d'urgence de référendums, une demande ayant été acceptée par les autorités.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала