Les États-Unis renforcent leurs sanctions contre la Chine

© Sputnik . Igor Mikhalev / Accéder à la base multimédiaLe drapeau américain au-dessus de la Maison-Blanche
Le drapeau américain au-dessus de la Maison-Blanche - Sputnik Afrique, 1920, 23.08.2022
S'abonnerTelegram
Washington a étendu ses sanctions contre Pékin à plusieurs entités. Les relations diplomatiques entre les deux pays continuent de se détériorer, sur fond de crise taiwanaise.
Le face-à-face entre la Chine et les États-Unis n’en finit plus de se tendre. Washington a encore enfoncé le clou des sanctions, en ajoutant sept nouvelles entités liées à la Chine à sa liste noire, rapporte un acte du département américain du Commerce.
"Le département du Commerce modifie ses règles de contrôle des exportations en ajoutant sept entités à la liste des sanctions", stipule le document.
Ces organisations sont accusées d’agir contre la sécurité nationale et les intérêts de la politique étrangère américaine.

Pelosi aussi sanctionnée

Ces nouvelles sanctions interviennent dans une période de tensions entre les deux superpuissances, amorcée par la visite de Nancy Pelosi à Taïwan. La présidente de la Chambre des représentants américains s’était rendue sur l’île début août, suscitant la colère de Pékin, qui avait montré les muscles en déployant plusieurs navires et chasseurs dans la zone.
La Chine avait finalement dégainé à son tour l’arme des sanctions, annonçant viser Nancy Pelosi et sa famille. Les coopérations avec Washington en matière de justice, de criminalité transnationale et de lutte contre le trafic de drogues ont aussi été rompues.
Pékin a par ailleurs sanctionné sept représentants taïwanais accusés de soutenir l’indépendance de l’île, dont Wellington Koo, ambassadeur taïwanais de facto à Washington.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала