La Chine impose des sanctions à Nancy Pelosi après sa visite à Taïwan

© Sputnik . Pavel Lvov / Accéder à la base multimédiaPékin (archive photo)
Pékin (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 05.08.2022
S'abonnerTelegram
Jugeant que sa visite a porté "une atteinte majeure à la souveraineté" de la Chine, Pékin a décidé d’imposer des sanctions à la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi et des membres de sa famille.
La diplomatie chinoise a dénoncé les "actions provocatrices" de Nancy Pelosy qui, avec sa visite à Taipei, a mis en danger la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan et a porté "un coup dur" au "principe d'une seule Chine".

"En vertu de la loi de la République populaire de Chine, la partie chinoise a décidé d’imposer des sanctions à Pelosi et sa famille", indique un communiqué.

D'après Pékin, la cheffe des députés américains a visité l'île malgré "la grande préoccupation et les protestations de la Chine".

"Elle a commis une ingérence grave dans la politique intérieure de la Chine et a porté une atteinte majeure à la souveraineté étatique et l’intégralité territoriale du pays", a souligné la diplomatie.

Une visite provocatrice

Le déplacement de Nancy Pelosi à Taipei, la première visite d’un président de la Chambre des représentants sur l’île depuis 1997, a exacerbé les tensions dans la région.

Outre de vastes manœuvres militaires autour de l’île, Pékin a imposé des sanctions contre deux fonds taïwanais, a arrêté l’exportation de sable et l’importation d'agrumes et certaines espèces de poissons depuis Taïwan.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала