Le Kremlin exige que "tous les droits des Serbes au Kosovo soient respectés"

© Sputnik . Maxime Blinov / Accéder à la base multimédiaLe Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères (archive photo)
Le Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 01.08.2022
S'abonnerTelegram
Selon le Kremlin, les pays occidentaux qui ont reconnu l'indépendance du Kosovo sont tenus de mettre en garde les autorités de la région contre des "démarches non-réfléchies", et les droits des Serbes qui y vivent doivent être respectés.
Se prononçant au lendemain des tensions dans le nord du Kosovo survenues à cause des changements de politique frontalière voulus par les autorités de cette république autoproclamée, le porte-parole du Kremlin a salué la position "pacifique et constructive" de Belgrade.
"Nous pensons que les pays qui ont reconnu le Kosovo, et qui en sont les garants, devraient user de toute leur influence pour mettre en garde les autorités kosovares contre toute démarche non-réfléchie qui pourrait conduire à une nouvelle escalade des tensions. Nous exigeons que tous les droits des Serbes soient respectés", a déclaré Dmitri Peskov.

Vives tensions

De vives tensions ont éclaté dans la soirée du 31 juillet dans le nord du Kosovo, territoire au statut contesté dans les Balkans, reconnu, entre autres par les États-Unis et la majorité des pays de l’UE, mais non reconnu par la Serbie, la Russie.
Dans le nord du Kosovo, des barricades ont été érigées sur des routes menant à la Serbie. Les habitants d’origines serbes ont ainsi protesté contre la nouvelle politique frontalière du gouvernement kosovar. Des tirs ont retenti sans faire des blessés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала