Pékin réagit à la collision d’un sous-marin US avec un objet non identifié en mer de Chine

© Sputnik . Pavel Lvov / Accéder à la base multimédiaLe ministère chinois des Affaires étrangères à Pékin
Le ministère chinois des Affaires étrangères à Pékin - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2021
S'abonnerTelegram
Pékin a demandé à Washington de fournir des explications sur la collision du sous-marin à propulsion nucléaire USS Connecticut avec un objet inconnu, au large de la Chine, et a exprimé ses inquiétudes quant à une éventuelle fuite nucléaire.
La collision d’un sous-marin américain à propulsion nucléaire USS Connecticut avec un objet non identifié en mer de Chine méridionale, à la suite de laquelle 11 marins ont été blessés, a été commentée par la diplomatie chinoise.
Exprimant "sa vive inquiétude" face à cet accident, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, cité par le Global Times, a exhorté Washington à faire la lumière sur les détails de l’affaire, notamment sur une possible fuite nucléaire.
"Les États-Unis ont délibérément retardé et caché les détails de l'incident", a ajouté M.Zhao, ce qui a amené la Chine et les pays de la région à remettre en question sa véracité et leurs intentions réelles".

Les USA commentent

Selon les forces navales citées par USNI News, portail d’information de l’Institut naval des États-Unis, "le sous-marin reste dans un état sûr et stable".
Ni la centrale de propulsion nucléaire ni les espaces intérieurs ne sont endommagés et sont "pleinement opérationnels", a indiqué un responsable de la Défense américaine auprès d’USNI News.
Le reste des dégâts est en cours d’évaluation, poursuit-il en précisant que 11 membres d’équipage ont reçu des blessures légères ou modérées.
Pour l’heure, il est connu que l’avant du submersible a été endommagé, a fait savoir un porte-parole de l’US Navy à CNN. Une enquête va être menée pour définir les circonstances de l’accident.
L’USS Connecticut est déjà arrivé à une base navale de l’île de Guam, territoire non incorporé des États-Unis, par ses propres moyens.

Qu’est-ce qu’il a heurté?

Bien que la nature de l’objet à l’origine de la collision n’ait pas encore été révélée, plusieurs hypothèses ont été avancées.
Selon les experts contactés par le Global Times, les sous-marins nucléaires américains naviguent normalement en mer de Chine méridionale à une profondeur de plus de 100 mètres. S'il avait heurté un récif ou un autre submersible, les dommages auraient été probablement plus graves.
"Cela aurait pu être un objet suffisamment petit pour être manqué par les sonars dans un environnement bruyant", a évoqué Alessio Patalano, professeur de guerre et de stratégie au King's College de Londres, auprès de CNN.
Comme la mer de Chine méridionale est l'une des voies de navigation et l’une des zones de pêche les plus fréquentées au monde, poursuivent les analystes citées par la chaîne de télévision, toutes sortes de bruits provenant des navires naviguant à la surface peuvent dissimuler ce qui pourrait constituer un danger.
Par ailleurs, ce n'est pas seulement le transport maritime qui peut poser problème, a déclaré Carl Schuster, ancien capitaine de la marine et ancien directeur des opérations du Joint Intelligence Center du Commandement américain du Pacifique.
Le bruit ambiant des courants passant entre les îles peut également affecter la réception acoustique, a-t-il expliqué.
Enfin, l’accident peut être en lien avec le fond marin de cette zone qui est en changement constant et "nécessite d’être régulièrement cartographié".
Les responsables de la marine indonésienne ont estimé auprès de CNN que la collision aurait pu être causée par "un facteur naturel ou environnemental", sans donner plus de détails.
Mis en service en 1998, l’USS Connecticut est l'un des trois sous-marins de classe Seawolf de la flotte de la marine américaine. Coûtant environ trois milliards de dollars chacun, pesant 9.300 tonnes et mesurant une centaine de mètres, ils sont capables d’accueillir un équipage de 140 marins. Ils disposent d’un seul réacteur nucléaire.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала