Le Maroc aurait aidé à éviter un nouveau carnage au Sri Lanka

S'abonnerTelegram
Le Maroc a fourni au Sri Lanka de précieuses informations qui ont permis d'éviter d'autres attaques terroristes que Daech* se préparait à lancer dans le pays, selon des sources sécuritaires, a affirmé le quotidien économique indien The Economic Times.

De nouvelles attaques terroristes ont pu être évitées au Sri Lanka notamment grâce aux informations fournies par Rabat, a affirmé le journal indien The Economic Times.

«Le Maroc a fourni au Sri Lanka des informations supplémentaires qui ont permis d'anticiper d'autres attaques terroristes que Daech* envisageait d'organiser, selon des sources au courant des développements», a-t-il noté.

Rabat disposant d'une importante banque de données sur l'organisation terroriste et son réseau, il aurait organisé, en coopération avec New Delhi, une opération à Colombo visant à éliminer les terroristes qui préparaient une deuxième série d'attaques, après les attentats à la bombe du 21 avril.

Tanger - Sputnik Afrique
Une cellule terroriste projetant des «opérations d’envergure» démantelée au Maroc
Quelques heures après cette attaque, le Maroc avait partagé des renseignements avec New Delhi et Colombo en vue d'identifier neuf kamikazes, a rappelé le journal.

Le Maroc a enregistré d'importants succès dans la lutte antiterroriste. Abdelhak Khiame, chef du Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ) du pays, avait précédemment déclaré dans une interview au Monde qu'en trois ans d'existence, les services de sécurité marocains avaient «démantelé 49 cellules terroristes, dont 44 liées directement à Daech* et arrêté 772 personnes».

Les attentats du 21 avril perpétrés contre des églises et des hôtels de luxe au Sri Lanka ont coûté la vie à 253 personnes. Les attaques terroristes ont été revendiquées par Daech*.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала