Moscou: les zones contrôlées par les USA devront revenir sous l’autorité de Damas

© Sputnik . Valery Melnikov / Accéder à la base multimédiaMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Commentant le retrait annoncé par Donald Trump des troupes américaines de Syrie, la porte-parole de la diplomatie russe a souligné qu’en quittant le pays les États-Unis devraient remettre les territoires sur lesquels ils exercent encore leur contrôle sous celui des autorités officielles du pays.

Après le retrait des troupes américaines de Syrie, les territoires qu’ils contrôlent actuellement devront être replacés sous l’autorité du gouvernement syrien. Or, à ce jour, aucune information sur des contacts en ce sens n’est disponible, a fait savoir la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«Une question de principe se pose: à qui sera transmis le contrôle des territoires que les Américains quitteront? Il est évident que cela devra être au gouvernement syrien: en vertu du droit international et compte tenu du chemin qu’ont accompli la Syrie et le peuple syrien. Mais, pour le moment, nous n’avons aucune information sur des contacts entre Washington et Damas à ce sujet», a expliqué la diplomate.

La coalition US déclare qu’elle poursuivra son opération antiterroriste en Syrie (image d'archive) - Sputnik Afrique
La coalition US déclare qu’elle poursuivra son opération antiterroriste en Syrie
Actuellement, Washington n’a pas fait de déclaration univoque sur sa stratégie en Syrie, les officiels s’exprimant «par demi-allusions» et employant des «formules très floues», estime-t-elle.

«Les représentants officiels américains font comprendre que le retrait des troupes du territoire syrien ne signifie pas la fin de ce que certains appellent la coalition internationale anti-Daech*», a-t-elle souligné.

Et d’ajouter qu’on pourrait conclure qu’il s’agit du passage à un nouveau stade de la campagne antiterroriste.

«Peut-on en déduire que les Américains puissent poursuivre leurs frappes et leurs opérations limitées sur le sol syrien en s’appuyant sur des points de déploiement en dehors de cette république arabe? La question reste ouverte», a-t-elle encore déclaré.

*Organisation terroriste interdite en Syrie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала