Gilets jaunes: Moscou demande à Paris d'assurer la sécurité des journalistes

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Accéder à la base multimédiaGilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris
Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Après que 12 journalistes de RT ont été blessés lors des manifestations des Gilets jaunes à Paris, la Russie demande à la France de ne pas recourir à une force excessive et d'assurer la sécurité des journalistes, a déclaré mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

L'acte 3 des manifestations des Gilets jaunes a dégénéré samedi dernier en affrontements avec la police, au cours desquels plusieurs journalistes internationaux ont été victimes de blessures. Parmi eux, 12 journalistes de la chaîne de télévision RT, ce qui n'a pas échappé l'attention du ministère russe des Affaires étrangères.

«Nous appelons les autorités parisiennes à s'abstenir de tout recours excessif à la force et, bien sûr, à ne pas utiliser la force contre les journalistes, à ne pas oublier les normes de respect de la liberté d'expression et de sécurité des activités des médias, signées par vous, et compte tenu des principes généraux de l'humanisme, à mener des activités d'application de la loi. Nous demandons aux Français de créer les conditions nécessaires à la sécurité des journalistes», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors d'un point presse.

Gilets jaunes le 1 décembre à Paris - Sputnik Afrique
Malgré le moratoire annoncé, les Gilets jaunes promettent une nouvelle manifestation
Elle a souligné que les journalistes ne devraient pas devenir une cible pour la police.

Lors des manifestations des Gilets jaunes qui ont agité la France ce samedi, douze journalistes de RT ont été blessés, a indiqué sa rédactrice en chef Margarita Simonian sur la chaîne Telegram. «12 de nos collègues déjà ont été blessés lors des protestations en France. Des balles en caoutchouc, des pierres, du gaz lacrymogène. Déjà douze, et il ne s'agit que de nos journalistes», a écrit Mme Simonian.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала