Séoul en alerte suite à des signaux suspects en provenance de Corée du Nord

© REUTERS / KCNAKim Jong Un lors du tir de missiles
Kim Jong Un lors du tir de missiles - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Corée du Sud est en état de veille depuis que des signaux suspects ont été interceptés du côté du Nord, qui témoigneraient de la préparation à un nouveau lancement de missiles.

Suite à des signaux radio élevés détectés sur une base de missiles nord-coréenne, la Corée du Sud a activé un radar de défense aérienne, a fait savoir mardi l'agence japonaise Kyodo.

Un soldado norcoreano en Pyongyang, Corea del Norte - Sputnik Afrique
Séoul pose ses conditions pour entamer un «dialogue direct» avec Pyongyang
Auparavant, les militaires japonais et américains avaient détecté une activité radar et des signaux radio, qui pourraient faire craindre que la Corée du Nord ne soit en train de préparer un nouveau lancement de missiles. Plus précisément, ses signaux auraient été émis par des systèmes qui reçoivent des signaux de missiles au sol.

Une source indépendante au sein du gouvernement sud-coréen a annoncé à Kyodo que «le tir pourrait être effectué dans les prochains jours». Dans le même temps, cette activité pourrait également être liée à des préparatifs en vue d'exercices militaires d'hiver réguliers.

Depuis avril dernier, la Corée du Nord a procédé à des tirs de missiles à un rythme de deux à trois fois par mois. Mais la situation s'est stabilisée après qu'un missile balistique lancé du territoire de la République populaire démocratique de Corée la 15 septembre a survolé le territoire du Japon.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала