Hollande tacle Juncker, qui veut poursuivre les négociations sur le TTIP

© AFP 2022 STEPHANE DE SAKUTINFrench President Francois Hollande addresses a press conference on the sidelines of the G20 Summit in Hangzhou on September 5, 2016.
French President Francois Hollande addresses a press conference on the sidelines of the G20 Summit in Hangzhou on September 5, 2016. - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le président français François Hollande a vivement répliqué lundi au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui avait fait part de son intention de poursuivre les négociations avec Washington sur le traité transatlantique de libre-échange (TTIP ou Tafta), lui rappelant que "la position de la France est claire".

"Jean-Claude Juncker peut poursuivre, mais la position de la France est claire", a balayé d'une phrase le président français, opposé en l'état à la poursuite de ces négociations.

François Hollande répondait à des journalistes à l'issue de sa conférence de presse de clôture du G20 à Hangzhou (Chine), rapporte l'AFP.

Junker prêt à continuer les négociations sur le Tafta - Sputnik Afrique
Juncker prêt à continuer les négociations sur le Tafta

Dimanche, Jean-Claude Juncker, qui représentait l'Union européenne au G20 de Hangzhou, avait indiqué que Bruxelles "continuera de négocier" avec les Etats-Unis. Le président de la Commission estimait que son mandat restait pleinement valable en dépit de l'opposition de la France et d'une partie du gouvernement allemand.

François Hollande avait cependant prévenu quelques jours plus tôt que la France n'entendait pas "cultiver l'illusion" d'un accord "avant la fin de l'année" et la fin du mandat de Barack Obama à la Maison Blanche, jugeant le projet d'accord déséquilibré.

Fervent partisan de l'accord en 2014, François Hollande s'y est radicalement opposé en 2016. Après le 13e round des négociations sur le Tafta (ou TTIP), le président de la République a déclaré que la France disait "non" au traité au stade actuel.

A placard against Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) and Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP) agreements is pictured during a demonstration ahead of U.S. President Obama's visit in Hannover - Sputnik Afrique
Hollande sur le TTIP: pas d'accord "avant la fin du mandat" d'Obama

Le premier ministre français Manuel Valls a réclamé quant à lui "un coup d'arrêt clair" dans les négociations, jugeant ce projet d'accord "inacceptable".

Depuis juin 2013, l'Union européenne est en négociations avec les Etats-Unis au sujet du partenariat transatlantique de libre-échange. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange du monde pour un marché de près de 800 millions de consommateurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала