Parlement européen: Daech en passe de créer des armes de destruction massive

© Sputnik . Pavel Lisitsyn / Accéder à la base multimédiaattentats chimiques
attentats chimiques - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'EI recrute des experts en physique, chimie et programmation, dont l'une des tâches principales réside dans l’élaboration d’armes de destruction massive, indique le Parlement européen.

Selon le rapport du Parlement, ces armes chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN) pourraient être utilisées lors des prochains attentats mondiaux.

"L'EI recrute des centaines d'étrangers, y compris des diplômés des universités occidentales — physiciens, chimistes et programmeurs, qui, selon les experts, sont capables de produire des armes mortelles à partir de substances simples", a déclaré un analyste du Parlement européen, Beatrix Immenkamp.

antidote au gaz sarin - Sputnik Afrique
La France se prépare à une attaque chimique
Selon le rapport, les matériaux nécessaires sont déjà secrètement livrés sur le territoire de l'UE. A titre d'exemple, les auteurs du rapport indiquent des centaines de cas de disparition et de vol de telles substances. Il s'agit de matériaux dangereux comme le sarin, la ricine et l'anthrax.

arme chimique - Sputnik Afrique
L’utilisation de l’arme chimique par l’EI confirmée
Wolfgang Rudischhauser, directeur du Centre pour la non-prolifération des armes de destruction massive à l'Otan affirme aussi, pour sa part, que "l'Etat islamique a déjà acquis la connaissance et, dans certains cas, le savoir-faire qui pourrait lui permettre d'utiliser des CBRN comme armes".

Les services de renseignement ont aussi prévenu du retour de combattants djihadistes dotés de "connaissances en CBRN". L'étude précise que "150 cas de trafics de matériaux nucléaires ou radiologique sont recensés chaque année".

"À l'heure actuelle, les citoyens européens n'envisagent pas sérieusement la possibilité que des groupes extrémistes pourraient utiliser des CBRN lors d'attaques en Europe. Dans ces circonstances, l'impact d'une telle attaque, si elle se produit, serait encore plus déstabilisant", met en garde le rapport. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала