La Russie rejoint la banque asiatique AIIB

© AFP 2022 HOW HWEE YOUNG / POOLRússia participará do capital do Asian Infrastructure Investiment Bank (AIIB), o banco de desenvolvimento criado pela China
Rússia participará do capital do Asian Infrastructure Investiment Bank (AIIB), o banco de desenvolvimento criado pela China - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Créée en 2014 sur l'initiative de la Chine, l'Asian Infrastructure Investment Bank est destinée à financer les projets d'infrastructure dans la région Asie-Pacifique. Elle sera dotée d'un capital de 100 milliards de dollars.

La Russie participera à la fondation de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB), a annoncé samedi à Bo'ao, en Chine, le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov.

Coins and banknotes of the Chinese yuan are set up together with a U.S. dollar - Sputnik Afrique
La banque chinoise d’infrastructures AIIB, un projet à multiples facettes
"Le président russe a décidé que la Russie participerait au capital de la Banque d'investissement dans les infrastructures", a indiqué M.Chouvalov lors du Forum économique annuel d'Asie, réplique asiatique du Forum de Davos.

Le président chinois Xi Jinping a déjà salué la décision de Moscou d'adhérer à la banque AIIB. "Le président chinois a salué la décision russe de rejoindre la Banque d'investissement dans les infrastructures. Le remercie sincèrement le président russe Vladimir Poutine pour le soutien qu'il apporte à la banque AIIB", a déclaré samedi le ministre chinois des Finances Lou Jiwei lors du dialogue d'affaires russo-chinois organisé en marge du Forum de Bo'ao.

Площадь Тяньаньмэнь в Пекине - Sputnik Afrique
Paris, Berlin et Rome souhaitent rejoindre la banque asiatique AIIB
Créée en 2014 sur l'initiative de la Chine, l'Asian Infrastructure Investment Bank est considérée comme une institution concurrente de la Banque mondiale (BM) et de la Banque asiatique de développement (BAD). Elle est destinée à financer les projets dans les transports, l'énergie, les télécommunications et d'autres infrastructures dans la région Asie-Pacifique. L'AIIB sera dotée d'un capital de 100 milliards de dollars. Elle travaillera avec les banques multilatérales de développement existantes et interviendra à titre complémentaire.

A ce jour, 27 pays, dont 20 pays de la région Asie-Pacifique, ont signé la déclaration d'intention pour la création de cette banque. Plusieurs pays de l'Europe occidentale dont la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse et le Luxembourg, ont annoncé leur participation ces deux dernières semaines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала