Pékin déploiera 700 casques bleus au Soudan du Sud

© AP Photo / Matthew AbbottRebel soldiers guard the village of Majieng, about 6km from the town of Bentiu, in South Sudan
Rebel soldiers guard the village of Majieng, about 6km from the town of Bentiu, in South Sudan - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La Chine a procédé à l'envoi, sous l'égide de l'Onu, de 700 soldats de la paix au Soudan du Sud, rapporte mercredi le Wall Street Journal citant un porte-parole du président sud-soudanais Ateny Wek Ateny.

La Chine a procédé à l'envoi, sous l'égide de l'Onu, de 700 soldats de la paix au Soudan du Sud, rapporte mercredi le Wall Street Journal citant un porte-parole du président sud-soudanais Ateny Wek Ateny.

Selon M.Ateni, les militaires auront pour mission de protéger les employés de compagnies pétrolières chinoises implantées dans les Etats de l'Unité et du Nil Supérieur.

A l'heure actuelle, le groupe chinois CNPC détient environ 40% de la coentreprise exploitant les vastes champs pétroliers sud-soudanais.

Toujours d'après le porte-parole, les soldats de la paix ont le droit d'utiliser "tous les moyens nécessaires" pour protéger les civils travaillant dans les installations pétrolières.

La situation sécuritaire reste tendue au Sud-Soudan. Fin 2013, des troubles sanglants ont éclaté dans la capitale du pays, Djouba. Le président Salva Kiir a alors évoqué une tentative de coup d'Etat et accusé l'ancien vice-président Riek Machar d'être à l'origine de la rébellion.

Le conflit a entraîné de nombreuses victimes et placé le pays au bord d'une catastrophe humanitaire.  t

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала