Moscou, Pékin et Téhéran mènent des exercices conjoints en mer d’Arabie

© AFP 2023 IIPA/ALI MOHAMMADIUn soldat iranien à bord d'une vedette lors d'exercices dans le détroit d'Ormuz (archive photo)
Un soldat iranien à bord d'une vedette lors d'exercices dans le détroit d'Ormuz (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 15.03.2023
S'abonnerTelegram
Des manœuvres conjointes russo-sino-iraniennes se dérouleront en mer d'Arabie du 15 au 19 mars. Le programme comprend divers exercices qui devraient perfectionner l’interaction des forces armées des trois pays.
L'exercice naval Marine Security Belt-2023 qui réunit les marines russe, chinoise et iranienne, a débuté en mer d'Arabie. Les manœuvres dureront jusqu'au 19 mars, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué.
La partie russe y sera représentée par la frégate Amiral Gorchkov et le pétrolier moyen Kama.
"Des navires de la flotte du Nord mèneront des actions conjointes avec le destroyer Nanjing des forces navales de l'Armée populaire de libération de Chine, ainsi qu’avec les frégates Sahand et Jamaran, la corvette Bayandor et d'autres navires de la République islamique d'Iran", indique le document.
Lors des exercices, les participants s’entraîneront à réaliser des tirs d'artillerie, à libérer un bâtiment détourné ainsi qu’à porter assistance aux navires en détresse.
L'exercice contribuera à "approfondir la coopération entre les pays participants" ainsi qu’à "démontrer davantage leur volonté et leur capacité de maintenir conjointement la sécurité maritime", constate le ministère chinois.
En février dernier, la Russie, la Chine et l'Afrique du Sud ont mené des exercices navals conjoints dans l'océan Indien
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала