Chars Leopard: si Kiev utilise des obus à l'uranium, Moscou les qualifiera de bombes sales

© AFP 2023 ATTILA KISBENEDEKDes Leopard 2
Des Leopard 2 - Sputnik Afrique, 1920, 25.01.2023
S'abonnerTelegram
L'utilisation par Kiev de munitions à uranium appauvri via les chars Leopard 2 sera considérée par Moscou comme un usage de bombes sales. C'est ce qu'a déclaré le chef de la délégation russe lors des pourparlers à Vienne sur la sécurité militaire et le contrôle des armements.
Les livraisons à l'Ukraine d'obus à noyau en uranium appauvri pour les chars Leopard 2, ainsi que pour les véhicules de combat d'infanterie Bradley et Marder, seront considérées comme le recours à des bombes sales contre la Russie. En effet, leur utilisation mène à une contamination du sol, comme c'était le cas en Yougoslavie et en Irak, a déclaré ce mercredi Konstantin Gavrilov, le chef de la délégation russe lors des pourparlers sur la sécurité militaire et le contrôle des armements tenus à Vienne.
Le responsable a mis en garde "les sponsors occidentaux de la machine de guerre de Kiev contre l'encouragement de provocations nucléaires et du chantage". Il est intervenu lors d'une séance plénière du Forum de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) pour la coopération en matière de sécurité.

Les livraisons autorisées par Berlin

Cet avertissement est lié au fait que les véhicules mentionnés peuvent être armés de sabots pour projectiles perforants sous-calibrés à uranium appauvri, a expliqué le responsable.
Le gouvernement allemand a fini par annoncer ce mercredi qu'il fournirait à l'Ukraine des chars Leopard 2. Il s’agit de 14 blindés des réserves de la Bundeswehr. Berlin a également autorisé d’autres pays à réexporter leurs chars Leopard 2, a déclaré le chancelier Olaf Scholtz.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала