Macron attend "des clarifications" sur la demande de départ des troupes françaises du Burkina Faso

© Sputnik . Sputnik / Accéder à la base multimédiaEmmanuel Macron (photo d'archives)
Emmanuel Macron (photo d'archives) - Sputnik Afrique, 1920, 23.01.2023
S'abonnerTelegram
Le Président français a dit le 22 janvier attendre "des clarifications" de la part du Burkina Faso sur une éventuelle demande de départ des troupes françaises stationnées dans le pays dans un délai d'un mois.
Évoquant "une grande confusion" dans les informations qui ont circulé depuis samedi à Ouagadougou, M. Macron a expliqué vouloir attendre que le Président de transition Ibrahim Traoré "puisse s'exprimer".
"Je pense qu'il faut garder beaucoup de prudence", "nous attendons des clarifications de la part de M. Traoré", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse franco-allemande à Paris.
Le Burkina Faso a demandé le départ des troupes françaises de son sol d'ici un mois, selon une lettre des autorités de Ouagadougou transmise à l'AFP par une source diplomatique le 22 janvier.
Dans ce courrier du ministère des Affaires étrangères burkinabè, adressé aux autorités françaises et daté de mercredi, Ouagadougou "dénonce et met fin dans son entièreté à l'accord" du 17 décembre 2018 "relatif au statut des forces armées françaises intervenant" dans le pays.
"Au regard du délai de préavis d'un mois imposé par ledit accord en cas de dénonciation, le ministère des Affaires Etrangères burkinabè apprécierait qu'une diligence particulière soit accordée à la présente dès réception", précise le document.
Ces informations s'inscrivent dans un contexte de tensions croissantes entre les deux pays depuis plusieurs mois. Plusieurs manifestations ont récemment eu lieu à Ouagadougou pour exiger le retrait de la France de ce pays du Sahel.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала