Le Kremlin commente les nouvelles sanctions de Washington contre le groupe Wagner

© SputnikUn soldat du groupe Wagner près de Bakhmout
Un soldat du groupe Wagner près de Bakhmout - Sputnik Afrique, 1920, 23.01.2023
S'abonnerTelegram
Sous le coup des sanctions américaines depuis 2017, le groupe paramilitaire Wagner a été désigné par Washington comme une "organisation criminelle internationale". Pour le Kremlin cette mesure ne change pas grand-chose à la situation.
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a commenté la récente décision de Washington de désigner le groupe Wagner comme une "organisation criminelle internationale". Ses soldats progressent actuellement avec succès sur l’axe de Bakhmout dans la zone de l’opération militaire spéciale en Ukraine.
"Je ne pense pas que cela ait une quelconque signification pratique pour notre pays ou, surtout, pour le groupe de sécurité privée Wagner", a-t-il indiqué aux journalistes.

Washington vs. Wagner

Vendredi 20 janvier, John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, a également accusé le groupe "de vastes atrocités" et "d’abus des droits humains".
Bien que les premières sanctions aient été imposées au groupe Wagner en 2017, cette nouvelle mesure permet à Washington de geler, selon Reuters, tous les avoirs américains de la société et interdit aux Américains de lui fournir des fonds, des biens ou des services.
Le fondateur de Wagner, M.Prigojine, a ironisé sur cette décision en déclarant que Wagner et les Américains étaient ainsi devenus "collègues". Par la suite, il a adressé à M.Kirby une lettre ouverte avec une demande de préciser les crimes qu’il reproche au groupe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала