Le chef du groupe Wagner adresse une lettre ouverte à John Kirby

© SputnikEvgueni Prigojine et des paramilitares de Wagner à Soledar
Evgueni Prigojine et des paramilitares de Wagner à Soledar - Sputnik Afrique, 1920, 22.01.2023
S'abonnerTelegram
Après que Washington a désigné Wagner comme "organisation criminelle internationale", son fondateur Evgueni Prigojine a demandé au Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche de préciser le crime qu’il reproche au groupe.
Le fondateur du groupe Wagner Evgueni Prigojine a publié sur sa chaîne Telegram une lettre ouverte adressée au porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Kirby.
La lettre publiée en russe et en anglais porte une seule question: "Cher Monsieur Kirby, pourriez-vous préciser quel crime a commis le groupe militaire privé Wagner?".
Vendredi 20 janvier, s’exprimant devant les journalistes, M.Kirby a accusé le groupe "de vastes atrocités" et "d’abus des droits humains". D’après lui, le groupe compte près de "50.000" personnes déployées en Ukraine, "dont 10.000 mercenaires et 40.000 prisonniers".
L’homme a promis que le département du Trésor américain imposerait des sanctions supplémentaires au groupe, qui a joué un rôle majeur dans la prise de la ville de Soledar et continue d’encercler Bakhmout/Artiomovsk.
Dans sa première réaction à la décision de Washington, M.Prigojine a ironisé sur l’idée que Wagner et les Américains soient devenus ainsi "collègues". "Notre relation peut être désormais appelée ‘épreuve de forces entre clans criminels’", a-t-il écrit.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала