La Russie et l'Afrique du Sud commerceront indépendamment des "caprices de l’Occident"

Continent africain - Sputnik Afrique, 1920, 23.01.2023
S'abonnerTelegram
La Russie et l'Afrique du Sud se penchent sur des mécanismes commerciaux indépendants des "caprices de l’Occident", a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères.
En visite officielle en Afrique du Sud, le chef de la diplomatie russe a évoqué le 23 janvier les contours du nouveau système commercial sur lequel Moscou travaille avec ses partenaires.
"Nous travaillons déjà activement à la mise en œuvre de nouveaux mécanismes, de nouveaux instruments, indépendants des caprices et de l'arbitraire de nos collègues occidentaux", a avancé Sergueï Lavrov.
Selon lui, "tout cela est réel, nous le faisons avec tous nos partenaires qui veulent coopérer honnêtement et ne veulent pas être victimes de concurrence déloyale".

"Intérêt croissant"

Naledi Pandor, l’homologue sud-africaine de Lavrov, a fait savoir qu’il y a un "intérêt croissant" entre la Russie et l’Afrique du Sud dans le domaine du commerce et de l'investissement.
Elle a souligné que les BRICS, dont la Russie et l’Afrique du Sud font partie, devraient jouer un rôle actif pour promouvoir des mécanismes internationaux concernant la sécurité mondiale.
"Nous devons être sûrs que les BRICS feront partie d'une nouvelle reconfiguration du monde", a-t-elle dit lors de la conférence de presse conjointe avec le ministre russe à Pretoria.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала