Un gisement de gaz découvert près des côtes égyptiennes

© Photo Pexels/PixabayGaz, image d'illustration
Gaz, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 15.01.2023
S'abonnerTelegram
Après l’annonce par l’entreprise allemande Wintershall Dea de la découverte d’un gisement de gaz dans le delta du Nil, une autre réserve gazière a été trouvée par le géant italien Eni au large de l’Égypte.
La société italienne d’hydrocarbures Eni a annoncé avoir fait "une nouvelle découverte importante de gaz" en Méditerranée orientale, près des côtes égyptiennes.
D’après un communiqué publié dimanche 15 janvier, une réserve gazière a été trouvée dans la concession Nargis Offshore Area, dans le puits d’exploration Nargis-1. La société précise que ses installations à proximité devraient faciliter l’exploration de ce champ gazier.
La concession Nargis Offshore Area s'étend sur 1.800 kilomètres carrés. IEOC Production BV, filiale à part entière d’Eni, en détient 45% des intérêts, au côté de l’américain Chevron Holdings C Pte. Ltd. (45% ) et de l’égyptien Tharwa Petroleum (10%).
Cette annonce d’Eni suit celle de l’entreprise énergétique Wintershall Dea qui a déclaré le 12 janvier avoir trouvé des réserves gazières dans le delta du Nil, dans le bloc d’exploration East Damanhour.

Les ambitions gazières de l’Égypte

D’après le site Enerdata, l’Égypte cherche à devenir un hub énergétique en Méditerranée, après la découverte par Eni en 2015 du champ gazier géant de Zohr, d’un volume de 850 milliards de mètres cubes.
En décembre, le ministère égyptien du Pétrole a annoncé la détection d'un nouveau gisement majeur de gaz naturel dans le bloc Nargis, en Méditerranée orientale, dont les réserves estimées pourraient atteindre 99 milliards de mètres cubes. L’Enerdata souligne que cette nouvelle pourrait conforter l’Égypte dans ses ambitions énergétiques.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала