Le Mozambique envisage d’ériger un monument aux militaires soviétiques

Mozambique - Sputnik Afrique, 1920, 31.12.2022
S'abonnerTelegram
Les peuples africains se souviennent toujours du soutien de l’URSS, estime auprès de Sputnik la réalisatrice russo-mozambicaine Dariya da Conseisao. Ainsi, le Mozambique érigera un monument aux militaires soviétiques ayant péri au cours des conflits armés après l’indépendance de cette ancienne colonie portugaise.
Beira, ville portuaire du Mozambique, accueillera un monument aux militaires soviétiques, a annoncé à Sputnik la réalisatrice russo-mozambicaine Dariya da Conseisao.
Il sera érigé en l’honneur des "militaires soviétiques ayant péri lors des tirs effectués le 26 juillet 1979 par les combattants au cours de la guerre de longue durée pour la libération du Mozambique du Portugal colonial près de la ville de Beira", selon elle. La construction sera possible grâce au soutien du chef de la mission russe de conseillers militaires, le général de brigade Viktor Souldine.
Le Mozambique est devenu indépendant en 1975. Le Président élu, Samora Machel, se proclamant communiste, a reçu le soutien du camp socialiste. Dès 1976 et pour plus de 10 ans, le pays a été plongé dans un conflit armé, lequel a dégénéré en guerre civile.

Le rôle de l’Union soviétique

Le rôle de l’Union soviétique dans la décolonisation de l’Afrique est immense, selon la réalisatrice.
"Là, où dans la première moitié du XXe siècle les peuples étaient opprimés par la civilisation européenne, là où des nations entières étaient mutilées et en voie de disparition, des écoles et hôpitaux commencent à apparaître dans les années 1970. Imprégné des idées de véritable égalité, notre peuple dans le feu des guerres civiles a gagné le droit d'essayer de vivre comme il l'entend. Et l'URSS l'a aidé dans cela", soutient-elle.
"C'est là [en URSS] que certains des meilleurs spécialistes d'Afrique ont été formés. C'est pourquoi […] les peuples africains continuent de considérer la Russie comme une protectrice", prétend-elle.
Dariya da Conseisao est auteure du documentaire Black to USSR, film qui fait l’éloge du soutien que l’Union soviétique avait accordé aux pays africains. Les principaux protagonistes sont des médecins, des entrepreneurs d'Afrique du Sud et du Mozambique, presque tous diplômés d'universités soviétiques.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала