Poutine prévoit un chiffre d’affaires annuel de 100 milliards de dollars avec la CEI

© Sputnik . Alexeï Danitchev / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine et des participants au sommet informel des chefs d'État des pays membres de la CEI
Vladimir Poutine et des participants au sommet informel des chefs d'État des pays membres de la CEI - Sputnik Afrique, 1920, 27.12.2022
S'abonnerTelegram
"La coopération à multiples facettes" permet à Vladimir Poutine d’espérer que le chiffre d’affaires entre la Russie et les autres pays de la CEI s’élèvera d’ici la fin d’année à quelque 100 milliards de dollars. La communauté des États indépendants regroupe neuf pays anciens membres de l'URSS.
À Saint-Pétersbourg s’achève le sommet informel des chefs d’État des pays membres de la CEI, la Communauté des États indépendants. Une visite du Musée russe, des discussions autour d’un petit-déjeuner, mais surtout l’espoir que cette rencontre soit un nouvel élan pour les relations interétatiques.
Mettant en valeur "la coopération à multiples facettes", Vladimir Poutine a surtout salué l’augmentation solide du chiffre d’affaires entre la Russie et les autres pays de la CEI. Il a précisé que celui-ci a augmenté de 6,6% sur les 10 premiers mois de l’année 2022 pour atteindre 81,5 milliards de dollars.
"Il y a des raisons de s’attendre à ce que d'ici la fin de cette année, il atteigne 100 milliards de dollars", a prévu le Président russe.
La CEI comprend l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.

Malgré les obstacles

Il a tenu à souligner que cette tendance positive est observée "sur fond de situation pas simple, suscitée par une volatilité sur les marchés mondiaux, une conjoncture économique globale défavorable et la pression des sanctions".
Vladimir Poutine s’est également félicité du fait que les pays de la CEI avaient commencé à recourir plus activement aux monnaies nationales dans les paiements mutuels.
Le sommet informel a réuni notamment les dirigeants biélorusse, kazakh, ouzbek, arménien ou encore azerbaïdjanais.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала