"Une aide financière pour nos crimes": quand l’interprète de Zelensky commet une bourde - vidéo

© AP Photo / Andrew HarnikVolodymyr Zelensky et Joe Biden, le 21 décembre à Washington
Volodymyr Zelensky et Joe Biden, le 21 décembre à Washington - Sputnik Afrique, 1920, 22.12.2022
S'abonnerTelegram
L’interprète du Président ukrainien a cafouillé lors de conférence de presse avec Joe Biden à Washington, le 21 décembre. Elle a dit que Volodymyr Zelensky demandait d’approuver une aide financière pour ses "crimes".
La rencontre Zelensky-Biden à Washington a été marquée par des lapsus et autres bafouillages. En plus d’une bourde du Président américain, c’est aussi l’interprète de son homologue ukrainien qui s’est méprise.
De la part de Zelensky, elle a demandé aux États-Unis une aide pour les "crimes" de Kiev, pendant une conférence de presse conjointe le 21 décembre.
Ainsi, l’interprète a prononcé le mot "crimes" au lieu de "country" [pays]:
"J’espère que le Congrès approuvera une aide financière pour nos crimes". Elle a tout de suite corrigé son erreur.
Pendant la même conférence de presse, Joe Biden a mal articulé le mot "ukrainien" au point de prononcer "uranien".

Nouvelle enveloppe US

Washington a promis d’octroyer 1,85 milliard de dollars supplémentaires à l’Ukraine. Un milliard est destiné au "renforcement de sa défense antiaérienne", notamment à l’achat des systèmes antiaériens Patriot.
Y figurent aussi 500 obus de calibre de 155 millimètres, 37 véhicules blindés Cougar, des mines et plusieurs milliers de lance-grenades et d’armes légères.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала