Paris, Londres et le Vatican: le renseignement russe déclassifie des documents sur la 2e GM

© Sputnik . David TrakhtebergSoldats de l'armée rouge lors de la guerre d'hiver
Soldats de l'armée rouge lors de la guerre d'hiver - Sputnik Afrique, 1920, 20.12.2022
S'abonnerTelegram
Le Service de renseignement extérieur russe a déclassifié des documents révélant des projets du Royaume-Uni et de la France d’attaquer l’Union soviétique en 1940 depuis le Finlande. Des archives signalent également que le pape Pie XII savait que l’Allemagne nazie préparait la campagne de Russie.
L’Union Soviétique, le Royaume-Uni et la France n’ont pas toujours été alliés face à l’Allemagne nazie. Au contraire même, en 1940, pendant la Guerre d’Hiver russo-finlandaise, Londres et Paris voulaient "mener la guerre contre l’URSS sur le territoire de la Finlande" et n’excluaient pas que "l’Allemagne y participe aussi", révèle un document déclassifié par le Service de renseignement extérieur (SVR) russe.
"La France et le Royaume-Uni souhaitent vivement que la guerre se poursuive longtemps afin d'affaiblir la puissance de l'URSS", a rapporté une source du renseignement soviétique en Chine début mars 1940.
La source notait que Londres et Paris essayaient d'utiliser la Guerre d’Hiver pour monter l'opinion publique contre l'URSS et pour rendre la population de ces pays favorable aux mesures des gouvernements contre Moscou.

Guerre d'Hiver

Pour rappel, dès le début de la Guerre d'Hiver en novembre 1939, l'Occident a fourni à la Finlande un soutien non seulement diplomatique mais aussi militaire.
Il a envoyé 350 avions de combat, environ 1.500 pièces d'artillerie de différents calibres, 2,5 millions d'obus, 6.000 mitrailleuses et 5.000 fusils. Des ressortissants de plusieurs pays d’Europe se battaient du côté de la Finlande.
De plus, la Grande-Bretagne et la France préparaient un débarquement de leurs troupes dans le nord et dans le sud de l’Union soviétique. Toutefois ce débarquement n'a pas eu lieu car la guerre s'est terminée le 13 mars 1940.

Le pape savait quand le 3e Reich attaquerait l'URSS

Comme l’indique un autre document déclassifié, le pape Pie XII était au courant d'une attaque imminente de l'Allemagne contre l'URSS en avril 1941. Il s’agit notamment d’un télégramme chiffré, arrivé à Moscou le 3 mai 1941 et adressé à "Victor", le pseudonyme opérationnel du chef du service de renseignement extérieur soviétique Pavel Fitin.
"Le mercredi 23 avril, une réunion secrète de 400 jésuites a eu lieu chez le pape, qui leur a demandé d'accroître leur activité en Orient", indique le document.
Le télégramme parle des "jésuites situés dans les États baltes, l'Ukraine occidentale et la Biélorussie". Le souverain pontife leur ordonne notamment "de se concentrer progressivement plus près de la frontière, car une offensive allemande contre l'URSS est attendue peu après la liquidation de la question grecque", soit la fin de l’envahissement de la Grèce par les nazis.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала