- Sputnik Afrique, 1920
Zone de Contact
Vous aimez la géopolitique mondiale? Zone de Contact vous fait monter sur le ring pour observer de près le combat mondial.

“Nous sommes toujours pour eux des sujets”: un journaliste malien reproche à Bruxelles son arrogance

“Nous sommes toujours pour eux des sujets”: un journaliste malien reproche à Bruxelles son arrogance
S'abonnerTelegram
Les Européens voudraient décider pour l’Afrique qui elle doit soutenir, une approche peu constructive, selon le journaliste Moussa Naby Diakité. Il livre son analyse à Zone de contact, une émission de Sputnik.
“C'est une perception toujours paternaliste de la part des dirigeants européens.”
C’est par ces mots que Moussa Naby Diakité, journaliste et directeur de publication du journal malien “L’Élite”, a commenté la récente déclaration de Josep Borrell. Le chef de la diplomatie européenne doute que les Africains soutenant la Russie connaissaient vraiment ce pays et son Président. Il dénonce la stratégie qu’applique Bruxelles dans les relations avec l'Afrique.
“On ne peut pas décider avec qui nous devons travailler, traiter. On ne peut pas décider pour nous qui nous devons soutenir,” insiste le journaliste au micro de Sputnik.
Quant au sentiment anti-occidental grandissant dans les pays africains M.Diakité est intransigeant:
“La relation Europe-Afrique a toujours été une relation d'assujettissement. Nous sommes toujours pour eux des sujets, des opportunités de puiser dans nos économies. Mais nous n'avons jamais été traités d'égal à égal, contrairement à notre relation avec la Russie où nous avons des rapports commerciaux d'égal à égal.”
Pour plus de détails, écoutez le podcast de Zone de Contact!
► Vous pouvez écouter ce podcast aussi sur les plateformes suivantes: Apple PodcastsGoogle PodcastsCastbox
► Écoutez tous les podcasts de Zone de contact
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала